Ferrari n'imitera pas Mercedes pour gérer Vettel et Leclerc

À travers des discussions internes programmées cette semaine, Ferrari est en quête d'une clarification dans la gestion de ses deux pilotes suite à l'incident d'Interlagos. Néanmoins, Mattia Binotto refuse de comparer ce cas à celui de l'époque Hamilton-Rosberg chez Mercedes.

Ferrari n'imitera pas Mercedes pour gérer Vettel et Leclerc

Après l'accrochage entre ses deux pilotes à Interlagos, Mattia Binotto doit désormais s'employer à apaiser les choses et à les remettre en ordre. Si le directeur de Ferrari a estimé que l'incident offrait une "chance" à son écurie de pouvoir clarifier la situation avant la saison prochaine, on se doute qu'il aurait préféré ne jamais voir Sebastian Vettel et Charles Leclerc se toucher et provoquer un double abandon lors du Grand Prix du Brésil.

Lire aussi :

Refusant de réagir à chaud, le patron de la Scuderia a promis de régler l'affaire en interne, dans le calme et le secret des murs de Maranello. Il y aura donc une mise au point, mais l'équipe italienne n'envisage pas la mise en place d'une politique drastique avec des "règles d'engagement" comme avait pu le faire Mercedes au plus fort des tensions entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg, il y a quelques années.

"Je ne sais pas ce que Toto [Wolff, directeur de Mercedes] avait fait", explique Binotto. "Je ne veux pas juger. Ça ne m'intéresse pas non plus. Mais nous devons certainement clarifier avec ceux qui font partie de l'équipe ce qui est stupide et ce qui ne l'est pas. Nous sommes aux limites. Mais quand il y a un accident, c'est que quelque chose n'allait pas, ça ne fait aucun doute. Quand vous êtes libres de vous battre, c'est uniquement une question de pilotage quant à savoir à quel point vous pouvez prendre un risque. Mais là, le risque n'était certainement pas obligatoire."

Laurent Mekies, directeur sportif, Ferrari, et Mattia Binotto, directeur de Ferrari, sur le muret des stands

Laurent Mekies, directeur sportif, et Mattia Binotto, directeur de Ferrari

L'incident d'Interlagos est venu s'ajouter à une liste de plusieurs épisodes dans cette saison 2019, lors desquels Ferrari a dû gérer la rivalité en piste entre ses deux pilotes. Après plusieurs tentatives de consignes de course, ainsi qu'un discours relativement flou avant même le début du championnat quant au statut de Vettel par rapport à celui de Leclerc, Binotto admet que des leçons sont à tirer et qu'une meilleure gestion aurait pu être mise en place.

"Il y a toujours des choses que l'on peut mieux faire", admet le directeur de Ferrari. "Mais [au Brésil], l'erreur venait certainement des pilotes. Au niveau de l'équipe, qu'aurions-nous pu faire de mieux ? Pas [de réaction] dans le feu de l'action, mais nous réfléchirons. Nous devons assurément améliorer ça pour l'avenir et pour que ça ne se reproduise plus."

partages
commentaires
Mercedes explique la colère de Lewis Hamilton à la radio

Article précédent

Mercedes explique la colère de Lewis Hamilton à la radio

Article suivant

Red Bull réalise un arrêt au stand en apesanteur !

Red Bull réalise un arrêt au stand en apesanteur !
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021