Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL3 dans
19 Heures
:
05 Minutes
:
18 Secondes
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
EL1 dans
6 jours
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
13 jours
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
EL1 dans
34 jours
13 août
-
16 août
EL1 dans
41 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
55 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
62 jours

Red Bull bat (encore) le record de l'arrêt le plus rapide !

partages
commentaires
Red Bull bat (encore) le record de l'arrêt le plus rapide !
Par :
18 nov. 2019 à 15:55

Red Bull Racing a amélioré le record historique de l'arrêt au stand le plus rapide, à l'occasion du Grand Prix du Brésil.

L'écurie Red Bull Racing a amélioré le record de l'arrêt le plus rapide de l'Histoire de la Formule 1, dimanche à Interlagos. C'est la troisième fois cette année que l'équipe de Milton Keynes fait progresser cette référence, tombée une première fois dans son escarcelle à Silverstone, en juillet, avant de faire mieux quelques jours plus tard à Hockenheim. 

Lire aussi :

Avant cette année, le record appartenait à Williams depuis 2016, en 1"92. L'été dernier, Red Bull l'avait fait chuter en 1"91 puis en 1"88. Cette fois-ci, le changement des quatre pneus de Max Verstappen lors de son premier arrêt pendant le Grand Prix du Brésil n'a pris que 1"82 !

 

Il convient de rappeler que ce record constitue un exploit puisque depuis 2017 et le changement réglementaire, les monoplaces utilisent des pneus plus gros et donc plus lourds pour les mécaniciens que lors de la saison 2016. 

À Interlagos, la stratégie Red Bull a joué un rôle primordial dans la victoire de Max Verstappen, qui s'était élancé depuis la pole position. Après ce premier arrêt record, le Néerlandais s'est même fait une grosse frayeur, provoquée par la sortie juste devant lui de Robert Kubica.  

Article suivant
Mercedes : Le dernier arrêt proposé à Hamilton était "idiot"

Article précédent

Mercedes : Le dernier arrêt proposé à Hamilton était "idiot"

Article suivant

La raison des six tours de Safety Car après l'abandon de Bottas

La raison des six tours de Safety Car après l'abandon de Bottas
Charger les commentaires