Red Bull : La gestion des pneus sera la clé de ce Grand Prix

Les McLaren et les Ferrari semblent être revenues sur l'équipe autrichienne, c'est en tout cas l'avis partagé par les deux pilotes Red Bull Renault

Les McLaren et les Ferrari semblent être revenues sur l'équipe autrichienne, c'est en tout cas l'avis partagé par les deux pilotes Red Bull Renault.

Ce matin, Mark Webber a commis une erreur qui l'a emmené tout droit dans une barrière de sécurité. Heureusement pour lui, il n'y a eu que peu de dégâts. Il a pu rattraper le retard engendré par cet incident l'après-midi.

"J'ai commis une erreur ce matin quand j'ai été sur une bordure humide. J'en ai vu plusieurs le faire les années passées mais les pilotes ne retiennent pas la leçon - nous sortons toujours là et on attaque ! Je me suis retrouvé sur la pelouse et j'ai heurté la barrière, mais heureusement seul l'aileron avant a été endommagé. Nous avons bien récupéré cet après-midi en couvrant beaucoup de kilomètres. La voiture a bien fonctionné et nous avons beaucoup de données à analyser ce soir,"

L'Australien estime que le plus gros problème à gérer sur ce tracé hongrois sera les pneus Pirelli. Il n'est pas étonné de voir les McLaren et les Ferrari si performantes et pense que la bataille se jouera entre ces trois formations.

"La partie délicate concerne les pneus. Ferrari et McLaren sont cartainement dans le coup, comme ils ont pu l'être lors des dernières courses - ce n'est pas une grosse surprise qu'ils fassent de bons temps et ce sera une course disputée par nous tous," ajoute l'Australien.

De son côté, Sebastian Vettel n'est pas encore pleinement à l'aise avec sa monoplace, même s'il constate une amélioration. Le pilote allemand pense, comme son équipier, que les Ferrari et les Mclaren seront là et que les pneus seront la clé de ce Grand Prix. En effet, il estime que le KERS et le DRS n'auront que peu d'impact.

"Je me sens un peu mieux dans la voiture mais ce n'est pas comme l'an dernier. Cela semble très serré et McLaren et Ferrari sont rapides. Je pense que nous devons élever notre niveau de jeu si nous voulons être devant. Je ne suis pas certain que le KERS et le DRS vont avoir beaucoup d'effet ce week-end, mais je pense que les nouveaux pneus seront un facteur important. Je viens juste de descendre de la voiture donc je n'ai pas vu ce que les autres ont fait. Je pense que les pneus seront la chose la plus importante à surveiller en termes de gestion sur un tour, mais également l'usure sur un relai entier. Ce ne sera pas évident," estime le champion du Monde en titre.

Interrogé sur le bandage qu'il porte à la main, le pilote allemand répond à demi-mot.

"Le bandage sur ma main ? Ce n'est pas grand chose, vous savez comment cela se passe avec nous les hommes, nous aimons en faire toute une histoire !"

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Sebastian Vettel
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités