Formule 1
25 juil.
-
28 juil.
Événement terminé
01 août
-
04 août
Événement terminé
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Essais Libres 1 dans
4 jours
26 sept.
-
29 sept.
Essais Libres 1 dans
11 jours
10 oct.
-
13 oct.
Essais Libres 1 dans
24 jours
24 oct.
-
27 oct.
Essais Libres 1 dans
39 jours
31 oct.
-
03 nov.
Essais Libres 1 dans
46 jours
14 nov.
-
17 nov.
Essais Libres 1 dans
60 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
Essais Libres 1 dans
74 jours

Vers une réduction des essais hivernaux en 2020

partages
commentaires
Vers une réduction des essais hivernaux en 2020
Par :
3 août 2019 à 11:40

Pour compenser un éventuel calendrier à 22 Grands Prix, les essais hivernaux pourraient débuter plus tard en 2020, mais aussi être réduits avec deux à trois journées de moins.

Les discussions sont en cours pour établir le programme des essais privés 2020, avec une réduction envisagée pour les tests hivernaux et une semaine supplémentaire qui serait accordée aux équipes pour préparer leur nouvelle monoplace. D'après le Règlement Sportif de la Formule 1, deux séances de quatre jours doivent être organisées avant le début de la saison, et toute modification doit faire l'objet d'un accord unanime des écuries. Alors que l'hypothèse d'un calendrier 2020 à 22 Grands Prix devient de plus en plus forte, le fait de réduire les essais hivernaux permettrait de contrebalancer le surplus de dépenses, la logistique et la gestion des moteurs se retrouvant au centre des questions du moment. À tout ceci s'ajoute le fait que Pirelli mènera l'année prochaine plusieurs séances d'essais pour préparer le passage aux pneus 18 pouces en 2021, ce qui sollicitera là aussi les ressources des teams. 

Lire aussi :

D'après les informations de Motorsport.com, les équipes ont des points de vue différents sur le sujet, mais se retrouvent sur le fait que des changements doivent être apportés. Un accord définitif serait proche. Une des options envisagées est d'organiser une seule session d'essais hivernaux de cinq jours, qui aurait lieu au moment de l'habituelle deuxième semaine, donnant ainsi du temps supplémentaire pour préparer les nouvelles F1 et procéder à un traditionnel shakedown lors d'un roulage promotionnel. En revanche, cela priverait les équipes de la courte pause entre deux sessions d'essais, qui permettait jusqu'à présent de réagir en cas de problèmes découverts lors des premiers tours de piste. La deuxième option serait d'organiser trois jours d'essais, suivis de deux jours de pause puis trois nouvelles journées de roulage. Ce scénario offrirait quatre jours supplémentaires pour préparer les F1 par rapport à ces dernières années. 

"Selon moi, nous faisons de toute manière trop d'essais avant la saison", estime Andrew Green, directeur technique de Racing Point. "Je pense qu'avec tous les bancs d'essais et les simulateurs, nous avons des voitures plutôt fiables, et les endroits où nous nous rendons pour les essais hivernaux ne sont pas représentatifs de la majorité des circuits où nous allons [pendant la saison]. Et si l'on veut aussi rebattre un peu les cartes, réduire la quantité d'essais donnerait un coup de main. Je pense que nous pourrions en faire un peu moins. Les essais hivernaux sont de toute façon difficiles. Faire deux semaines d'essais au début de l'année, ce n'est pas une manière géniale de débuter une saison, surtout avec 22 Grands Prix. Si c'était légèrement réduit, ça allégerait aussi la charge pour tous ceux qui sont concernés."

Les deux séances d'essais privés qui ont lieu en cours de saison, et qui durent deux jours chacune, font également l'objet de discussions.

Avec Adam Cooper  

Article suivant
EL3 - Hamilton, Verstappen et Vettel en 82 millièmes

Article précédent

EL3 - Hamilton, Verstappen et Vettel en 82 millièmes

Article suivant

Qualifs - Verstappen résiste à Bottas pour signer sa première pole !

Qualifs - Verstappen résiste à Bottas pour signer sa première pole !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine