Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
21 jours
23 oct.
Prochain événement dans
33 jours
31 oct.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
54 jours
04 déc.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
82 jours

Renault F1 pourrait renommer son écurie Alpine

partages
commentaires
Renault F1 pourrait renommer son écurie Alpine
Par :

Cyril Abiteboul a été chargé par le groupe Renault de piloter un nouveau projet pour Alpine, qui pourrait se traduire par l'arrivée de la marque en Formule 1.

Le groupe Renault a annoncé jeudi soir un projet d'évolution de son organisation autour des marques qui le composent, visant à donner un fonctionnement autonome à chacune d'entre elles. Renault, Dacia, Alpine et Nouvelles mobilités sont les quatre marques en question, et un travail de réflexion autour de chacune a d'ores et déjà été lancé.

"L'entreprise a besoin de changer de ‘module de jeu’ et de passer d'une recherche de volume à une recherche de valeur et de rentabilité", justifie Luca de Meo, PDG du groupe Renault. "L'organisation autour de quatre marques fortes et des grandes fonctions transversales permettrait de travailler de façon plus simple, plus orientée sur les marchés et les clients, avec un esprit d'équipe, pour aller chercher le meilleur résultat possible. C'est un levier essentiel du redressement du groupe".

Lire aussi :

Si cette nouvelle éveille la curiosité en F1, c'est en raison de la manière dont les missions ont été confiées. Le groupe Renault précise en effet que chacun des quatre projets sera piloté par un un de ses dirigeants, et dans le cas d'Alpine, c'est Cyril Abiteboul qui prend en charge le dossier.

À l'issue du processus, l'une des issues probables serait de voir l'écurie Renault F1 Team changer d'identité pour incorporer le nom d'Alpine, peut-être sous l'entité Alpine Renault, voire même uniquement Alpine, afin d'en faire la branche sportive du Losange et son incarnation en Formule 1. En signant le mois dernier les nouveaux Accords Concorde, Renault a confirmé son engagement dans la catégorie reine jusqu'en 2025.

Arrière de la Renault F1 Team R.S.20

Dans l'immédiat, le Losange a refusé de commenter les spéculations sur le sujet, mais Cyril Abiteboul pourrait aborder la question vendredi en début d'après-midi à Monza, lors de la traditionnelle conférence de presse réservée aux directeurs d'équipe.

L'avenir de la marque Alpine est incertain depuis que la crise du coronavirus a bouleversé le monde au printemps dernier. Le nom est présent en compétition depuis plusieurs années maintenant en Endurance, avec une présence victorieuse en LMP2 grâce au projet confié à Signatech.

Notons par ailleurs que pour les trois autres marques, les missions ont été réparties ainsi : Luca de Meo pour Renault, Denis Le Vot pour Dacia et Clotilde Delbos pour les Nouvelles mobilités. "Dès qu’il sera suffisamment abouti, ce projet d’évolution d’organisation sera partagé avec les instances représentatives du personnel", fait savoir le groupe Renault.

Avec Adam Cooper

Grosjean : Haas ne perd "quasiment rien" avec les modes moteur

Article précédent

Grosjean : Haas ne perd "quasiment rien" avec les modes moteur

Article suivant

EL1 - Bottas et Mercedes nettement devant, Verstappen casse un aileron

EL1 - Bottas et Mercedes nettement devant, Verstappen casse un aileron
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine