Renault F1 pourrait renommer son écurie Alpine

Cyril Abiteboul a été chargé par le groupe Renault de piloter un nouveau projet pour Alpine, qui pourrait se traduire par l'arrivée de la marque en Formule 1.

Renault F1 pourrait renommer son écurie Alpine

Le groupe Renault a annoncé jeudi soir un projet d'évolution de son organisation autour des marques qui le composent, visant à donner un fonctionnement autonome à chacune d'entre elles. Renault, Dacia, Alpine et Nouvelles mobilités sont les quatre marques en question, et un travail de réflexion autour de chacune a d'ores et déjà été lancé.

"L'entreprise a besoin de changer de ‘module de jeu’ et de passer d'une recherche de volume à une recherche de valeur et de rentabilité", justifie Luca de Meo, PDG du groupe Renault. "L'organisation autour de quatre marques fortes et des grandes fonctions transversales permettrait de travailler de façon plus simple, plus orientée sur les marchés et les clients, avec un esprit d'équipe, pour aller chercher le meilleur résultat possible. C'est un levier essentiel du redressement du groupe".

Lire aussi :

Si cette nouvelle éveille la curiosité en F1, c'est en raison de la manière dont les missions ont été confiées. Le groupe Renault précise en effet que chacun des quatre projets sera piloté par un un de ses dirigeants, et dans le cas d'Alpine, c'est Cyril Abiteboul qui prend en charge le dossier.

À l'issue du processus, l'une des issues probables serait de voir l'écurie Renault F1 Team changer d'identité pour incorporer le nom d'Alpine, peut-être sous l'entité Alpine Renault, voire même uniquement Alpine, afin d'en faire la branche sportive du Losange et son incarnation en Formule 1. En signant le mois dernier les nouveaux Accords Concorde, Renault a confirmé son engagement dans la catégorie reine jusqu'en 2025.

Arrière de la Renault F1 Team R.S.20

Dans l'immédiat, le Losange a refusé de commenter les spéculations sur le sujet, mais Cyril Abiteboul pourrait aborder la question vendredi en début d'après-midi à Monza, lors de la traditionnelle conférence de presse réservée aux directeurs d'équipe.

L'avenir de la marque Alpine est incertain depuis que la crise du coronavirus a bouleversé le monde au printemps dernier. Le nom est présent en compétition depuis plusieurs années maintenant en Endurance, avec une présence victorieuse en LMP2 grâce au projet confié à Signatech.

Notons par ailleurs que pour les trois autres marques, les missions ont été réparties ainsi : Luca de Meo pour Renault, Denis Le Vot pour Dacia et Clotilde Delbos pour les Nouvelles mobilités. "Dès qu’il sera suffisamment abouti, ce projet d’évolution d’organisation sera partagé avec les instances représentatives du personnel", fait savoir le groupe Renault.

Avec Adam Cooper

partages
commentaires
Grosjean : Haas ne perd "quasiment rien" avec les modes moteur

Article précédent

Grosjean : Haas ne perd "quasiment rien" avec les modes moteur

Article suivant

EL1 - Bottas et Mercedes nettement devant, Verstappen casse un aileron

EL1 - Bottas et Mercedes nettement devant, Verstappen casse un aileron
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021