Analyse
Formule 1 GP d'Autriche

Le nouvel aileron avant de Renault, élément clé de son évolution

Renault a apporté une triple évolution en Autriche, avec des pièces qui devaient normalement arriver lors des courses au Vietnam, aux Pays-Bas et en Espagne, et qui sont installées sur la R.S.20 dès le début de saison.

Des ailerons avant pour la Renault F1 Team R.S.20

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Éminent expert technique de Formule 1, Giorgio Piola suit les Grands Prix depuis les années 1960. Sur Motorsport.com, ses analyses et illustrations se penchent sur toutes les nouveautés aperçues en F1 au fil des Grands Prix.

Avec trois packages en un, Renault apporte une évolution importante sur sa R.S.20. La première qu'il est possible de remarquer se situe sur l'aileron avant de la monoplace, nettement revu pour la première course de la saison en Autriche.

Renault F1 Team front wing detail

Lire aussi :

Comme on peut le voir sur l'image ci-dessus, la nouvelle spécification – celle située sur l'aileron du bas – a reçu davantage d'attention au niveau de sa partie extérieure, afin de permettre la circulation d'un flux d'air différent. Le changement sur la dérive horizontale à l'extérieur (flèche rouge), le petit aileron supplémentaire sur cette même dérive (flèche bleue), l'encoche sur la partie supérieure de la dérive verticale (flèche noire) et une évolution de la forme des dérives elle-même (flèche blanche) indiquent un désir de modifier la quantité d'air que l'aileron repoussera vers l'extérieur.

Il n'y a rien de nouveau ou de révolutionnaire avec ces modifications du design, car toutes ces idées ont déjà été vues sur d'autres ailerons avant, sur d'autres monoplaces du plateau. Cependant, cela  montre l'effort concerté de Renault afin de mieux gérer le flux d'air autour de la voiture et autour du pneu avant, afin d'avoir un impact sur les turbulences créées. Le résultat de cette manipulation du flux d'air est une meilleure circulation sur le bas de la monoplace, en évitant que la traînée créée par le pneu ne soit absorbée par le fond plat, ce qui permet également d'améliorer l'appui aérodynamique à l'arrière de la monoplace.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Leclerc : "Sûr à 99% que ce sera plus difficile" qu'en 2019
Article suivant Hamilton voit Red Bull comme la plus grande menace de Mercedes

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France