Renault dit avoir atteint ses "objectifs élevés" côté moteur

Renault dresse un premier bilan positif des progrès réalisés avec sa nouvelle unité de puissance à Barcelone, où les essais hivernaux touchent à leur fin.

Renault dit avoir atteint ses "objectifs élevés" côté moteur
Nico Hulkenberg, Renault F1 Team R.S. 19, s'arrête au stand
Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S. 19
Nico Hulkenberg, Renault F1 Team R.S. 19
Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S. 19
Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S. 19
Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S. 19
Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S. 19, avec des capteurs aéro
Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S. 19

Le constructeur français cherche à réduire l'écart qui le sépare de Ferrari et Mercedes sur le plan moteur, et a opté pour un nouveau bloc en 2019, dans l'espoir de franchir un cap de performance important. Les objectifs initiaux étaient "élevés" selon Rémi Taffin, qui affirme qu'ils ont été atteints.

"Tout ce que nous avons développé et mesuré au banc d'essai était identique à ce que nous voyons en piste", se réjouit le directeur technique moteur du Losange. "C'était assez similaire ces dernières années, mais cette fois encore, nous y sommes. Je pense que nous avons atteint nos objectifs. Nous sommes satisfaits de ce que nous avons accompli." 

Lire aussi :

Dès le mois de janvier, Cyril Abiteboul a martelé les énormes progrès réalisés à Viry-Châtillon sur le plan moteur, assumant de grandes promesses. "Les gains que nous obtiendrons sur le moteur sont bien plus grands que jamais auparavant en un hiver – bien plus grands !" avait lancé le directeur général de Renault F1. La question est de savoir s'ils seront suffisants, mais Rémi Taffin confirme que la firme française a tout fait pour s'en donner les moyens.

"Nous avons fixé des objectifs élevés pour cette année, que nous avons atteints", assure-t-il. "Mais bien entendu, c'est toujours la même chose. Nous devons aller en piste et voir où nous nous situerons, et nous devrons attendre Melbourne pour voir ça en qualifications et en course." 

Les progrès de Renault avec son moteur n'ont pas forcément sauté aux yeux durant la première semaine, notamment à la lecture des vitesses de pointe enregistrées à Barcelone, mais il s'agirait d'un raccourci trop facile que de lier ces données sans leur apporter du contexte. Avec son équipe d'usine, le constructeur français a notamment rencontré des soucis d'aileron arrière sur la R.S.19, la privant d'une utilisation optimale du DRS.

"Nous savons que nous étions lents en vitesse de pointe durant la première semaine, mais surtout parce que nous n'utilisions pas trop le DRS", confirme le directeur technique châssis, Nick Chester. "Cette semaine, nous sommes remontés dans le classement des vitesses de pointe. Je ne suis donc pas trop inquiet. Nous savons comment nous roulons avec l'aileron arrière, et nous savons ce que nous faisons avec notre programme. Nous sommes raisonnablement à l'aise."

 
partages
commentaires
Lowe ne se sent pas fragilisé chez Williams

Article précédent

Lowe ne se sent pas fragilisé chez Williams

Article suivant

Gasly juge Ferrari hors de portée de Red Bull

Gasly juge Ferrari hors de portée de Red Bull
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021