Lowe ne se sent pas fragilisé chez Williams

partages
commentaires
Lowe ne se sent pas fragilisé chez Williams
Par :
1 mars 2019 à 08:35

Le directeur technique de l'écurie Williams a inévitablement une part de responsabilité dans les ennuis rencontrés ces derniers jours, mais il continue de croire fermement au besoin de stabilité des troupes de Grove pour sortir de l'impasse.

Dans une position délicate, l'écurie Williams a toutefois laissé derrière elle la première semaine chaotique des essais hivernaux, durant laquelle elle n'a pris la piste que le troisième jour. Des retards accumulés ont mis à mal la construction de la nouvelle monoplace, avec laquelle George Russell et Robert Kubica n'ont pu entamer un véritable programme de test que cette semaine.

Lire aussi :

Directeur technique de l'écurie de Grove depuis deux ans, Paddy Lowe a parfois été montré du doigt en cette période de crise. La position du Britannique pourrait même paraître fragilisée, mais il tient bon la barre, et assure ne pas se sentir menacé pour le moment. "Je n'ai pas prêté attention à ces sujets-là dans la presse", assure-t-il. "Je travaille très dur, il y a énormément de choses à faire. Au niveau de l'équipe, nous travaillons bien, ainsi qu'à tous les niveaux dans l'entreprise. Je n'ai aucune inquiétude de ce côté-là."

En milieu de semaine, la directrice adjointe Claire Williams a fait savoir qu'une enquête interne était menée dans les moindres détails afin de comprendre ce qui avait provoqué le retard important pour préparer la FW42. À ce jour, l'organigramme de l'équipe reste inchangé, le fondateur Frank Williams demeurant son directeur tandis que Paddy Lowe a conservé ses prérogatives.

Ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain

Robert Kubica, Williams FW42

La pression est pourtant forte sur les épaules du directeur technique – et par ailleurs actionnaire –, puisque la saison dernière a marqué un recul majeur de l'écurie sur le plan des performances, avec une triste dernière place au championnat constructeurs. Lowe met toutefois en garde contre toute conclusion hâtive ou toute tentation de couper des têtes dans cette période très délicate traversée par Williams.

"Ce que j'ai observé depuis plusieurs années en Formule 1, c'est qu'il y a souvent l'habitude de remplacer les gens lorsque les choses ne fonctionnent pas", prévient-il. "Ce que j'ai également observé, c'est que les équipes les plus fortes sont celles qui ne le font pas. Chaque difficulté, chaque problème dans une équipe constitue une opportunité d'apprendre, non seulement pour ne pas que ça se reproduise, mais aussi pour être encore plus fort la fois suivante. Il ne faudrait pas se débarrasser des gens, car c'est se séparer de cette expérience."

Lire aussi :

À ce jour, on ignore ce qui a réellement entraîné le retard de la nouvelle monoplace. Claire Williams a démenti les rumeurs de difficultés financières ou de problèmes rencontrés avec des fournisseurs, sans toutefois apporter une réponse précise aux causes de cette crise. Paddy Lowe assure lui aussi qu'il faut prendre le temps d'analyser la situation pour l'expliquer.

"Il n'y aura pas de réponse simple", assure-t-il. "Il ne sera pas question de dire 'ça vient de là, cette chose s'est mal passée', et ainsi de suite. De manière générale, ce qui nous a surpris, c'est la quantité et la complexité des pièces qu'il faut produire pour faire une F1 de nos jours. Ces voitures sont les plus compliquées de l'Histoire de la F1. Nous n'avions pas toutes les pièces nécessaires pour faire rouler la voiture le premier jour, et je suis certain que [cette complexité est] un gros facteur, que nous avons fait une mauvaise estimation à ce sujet."

Article suivant
Barcelone - Les dernières infos techniques

Article précédent

Barcelone - Les dernières infos techniques

Article suivant

Renault dit avoir atteint ses "objectifs élevés" côté moteur

Renault dit avoir atteint ses "objectifs élevés" côté moteur
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux de Barcelone II
Équipes Williams
Tags paddy lowe
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu