Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
49 jours
09 mai
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
98 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
105 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
122 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
140 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
154 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
182 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
189 jours
12 sept.
Course dans
196 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
210 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
213 jours
10 oct.
Course dans
224 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
238 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
245 jours
07 nov.
Course dans
252 jours

Renault juge possible de modifier la moitié des F1 en 2021

Malgré certaines idées reçues, les monoplaces pourront évoluer de manière suffisamment importante d'ici le début de la saison 2021.

partages
commentaires
Renault juge possible de modifier la moitié des F1 en 2021

Le gel partiel des châssis et la relative stabilité réglementaire ne priveront pas les écuries d'apporter de nombreux changements à leurs monoplaces durant l'intersaison. Au point de créer davantage de surprises que prévu ? Pour Pat Fry, directeur technique châssis chez Renault, il reste une multitude de domaines dans lesquels chacun peut travailler et tenter de progresser.

"Même si différentes parties de la voiture sont homologuées et que l'on ne peut pas les changer, il y a encore beaucoup de choses qui sont ouvertes et qui sont des opportunités à saisir", assure Pat Fry. "On ne peut pas faire une toute nouvelle voiture, mais on peut clairement en faire la moitié d'une. Nous travaillons sur ce que nous pensons être raisonnable et nous essayons d'en faire le plus possible."

Au cours de la saison 2020, Renault a réalisé des progrès intéressants sur le plan aérodynamique mais qui demeurent encore insuffisants pour atteindre totalement les objectifs fixés. L'écurie, qui deviendra Alpine cette année, entend s'appuyer sur cette progression pour la conforter, avec des points précis sur lesquels les ingénieurs d'Enstone se concentrent.

"Outre le nez, le châssis, le moteur et la boîte de vitesses, nous envisageons de revoir l'essentiel des éléments", explique Pat Fry. "Je pense que ce sera la même chose pour tout le monde. Nous devons poursuivre le chemin qu'a pris le département de développement aéro en ce qui concerne la philosophie que nous voulons. Les modifications [réglementaires] sur le fond plat changent de façon assez importante les structures de flux d'air, mais encore une fois, c'est la même chose pour tout le monde. Nous devons faire de notre mieux, faire avec. Mais fondamentalement, nous essayons juste de développer la philosophie que nous avions déjà. Il y a encore une grande marge de manœuvre concernant ce que l'on peut faire dans ce cadre réglementaire."

Lire aussi :

Les écuries vont devoir adapter leurs monoplaces conformément à trois changements réglementaires imposés par la FIA dans le but de limiter le développement de l'appui aérodynamique : le fond plat sera amputé et simplifié devant chaque pneu arrière, le diffuseur modifié et les ailettes sur les écopes de freins arrière réduites. L'objectif est de réduire de 10% la capacité aéro des F1 en 2021 afin que les pneus Pirelli subissent moins de contraintes.

"Même si ça semble être un changement insignifiant, la modification du fond plat altère grandement la manière dont évolue l'aéro à l'arrière de la voiture", insiste Pat Fry. "Ce sera vraiment à celui qui gérera le mieux cela, et à partir de là nous verrons si ça peut bouleverser la hiérarchie. J'imagine que McLaren peut changer davantage de choses, car ils ont un changement d'unité de puissance qui permet de modifier un peu la charge d'autres éléments en dehors de l'homologation classique."

Williams rompt avec le passé et renforce ses liens avec Mercedes

Article précédent

Williams rompt avec le passé et renforce ses liens avec Mercedes

Article suivant

Bilan 2020 - Le rocher Leclerc tremble mais ne se fissure pas

Bilan 2020 - Le rocher Leclerc tremble mais ne se fissure pas
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021