Des restrictions plus importantes pour la combustion d'huile en 2020

partages
commentaires
Des restrictions plus importantes pour la combustion d'huile en 2020
Par :
26 mars 2019 à 11:02

La FIA a confirmé la mise en place d'une restriction de plus en plus importante de la combustion d'huile en 2020, afin d'empêcher les écuries d'en tirer avantage.

Depuis la mise en place des moteurs turbo hybrides avec une limite de consommation d'essence stricte, les constructeurs ont essayé de trouver des moyens d'augmenter leur puissance en brûlant de l'huile et non du carburant. La FIA est intervenue sur le sujet en fixant un cadre puis en limitant de plus en plus cette pratique au fil des ans.

Actuellement, les écuries doivent respecter une limite de 0,6 litre aux 100 km et des règles ont été introduites pour empêcher l'utilisation de cette combustion en qualifications. Les écuries ne peuvent ainsi plus ajouter d'huile ou en transférer depuis un réservoir auxiliaire vers le système de lubrification pendant la séance.

Lire aussi :

Mais la FIA estime que les équipes continuent à repousser les limites et elle va donc réduire de moitié la quantité d'huile qui peut être brûlée en 2020, pour atteindre 0,3 litres/100 km. Les écuries ont été informées de cette évolution durant l'hiver.

Nikolas Tombazis, le responsable monoplaces de la fédération, a indiqué que la combustion d'huile comme instrument d'augmentation de la performance n'était pas acceptable. "La question de l'huile est simple", a-t-il expliqué pour Motorsport.com. "Le règlement dispose que le seul carburant qui peut être brûlé est l'essence, donc l'huile doit seulement être un lubrifiant."

"Nous savons qu'il y a de la combustion d'huile, mais dans certains cas elle peut contribuer à la performance, ce qui n'est pas correct. Nous sommes intervenus et avons réduit la combustion à 0,6 litre aux 100 km, mais pour anticiper l'année prochaine, nous voulons l'abaisser encore plus. Quand on en arrive à de tels niveaux, il devient clair qu'il n'y aura plus besoin d'avoir un réservoir auxiliaire en qualifications. Donc c'est la nouveauté pour 2019."

Les équipes ont également été informées du fait que la FIA se baserait, pour donner un chiffre de la combustion d'huile, sur la consommation autorisée sur un tour pour une distance donnée, afin d'assurer que les écuries ne brûlent pas plus d'huile sur certaines phases du GP.

Avec Franco Nugnes et Jonathan Noble 

Article suivant
Ilott fera son premier test en F1 avec Alfa Romeo

Article précédent

Ilott fera son premier test en F1 avec Alfa Romeo

Article suivant

Priorité F2 pour Schumacher malgré les tests F1 à venir

Priorité F2 pour Schumacher malgré les tests F1 à venir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu