Ricciardo : Renault a "le courage de faire des changements"

Daniel Ricciardo a salué les décisions fortes prises par l'écurie française ces dernières semaines, avec notamment un recrutement important pour son département aéro.

Ricciardo : Renault a "le courage de faire des changements"

Alors que va se conclure sa première saison sous les couleurs de Renault, non sans avoir connu des difficultés et des déceptions malgré un défi qu'il savait particulièrement compliqué à relever à court terme, Daniel Ricciardo se veut optimiste pour l'avenir. L'Australien salue les décisions fortes prises par l'écurie française, qui vient d'annoncer une restructuration de son département aéro et l'arrivée de deux ingénieurs reconnus, Pat Fry et Dirk de Beer.

Lire aussi :

"Quand je suis arrivé dans l'équipe, il y avait encore des choses qui bougeaient", souligne le transfuge de Red Bull. "C'est certain, cette année n'a pas encore été parfaite. Il y a encore des choses qui bougent et, j'imagine, des tentatives pour ordonner certains domaines. Avec Pat qui arrive – je ne l'ai pas encore rencontré, et je n'ai jamais travaillé avec lui auparavant –, il y a beaucoup d'expérience, alors j'ai hâte. Je crois que c'est encore plus vrai si je me fie à ce que je vois dans l'équipe, ils savent qu'il y a encore des domaines dans lesquels nous pouvons être meilleurs, alors le fait qu'ils agissent pour ça, c'est une initiative que j'apprécie. Nous verrons s'il s'agit des bonnes décisions. Mais je respecte le fait d'avoir le courage de faire des changements."

"On est partis de loin..."

Dans cet exercice 2019 trop irrégulier pour espérer consolider la quatrième place acquise l'an passé au championnat constructeurs, Renault a même vu McLaren lui passer devant dans la hiérarchie, avec une motorisation identique. À deux Grands Prix de la fin du championnat, l'écurie de Woking possède 38 points d'avance sur celle d'Enstone, et Ricciardo insiste sur la priorité qui est d'abord de réduire l'écart au maximum.

Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19

"Ils [McLaren] constituent notre objectif cette année, mais maintenant que nous sommes en fin de saison, nous devons accepter le fait qu'ils ont été meilleurs que nous, et qu'à plusieurs reprises ils ont été plus rapides, c'est comme ça", admet-il. "Être déçu aujourd'hui de les voir devant nous n'a pas de sens, car je pense, comme je l'ai dit, que nous devons accepter qu'ils soient devant nous pour le moment. Je ne dis évidemment pas que nous allons abandonner pour les prochains Grands Prix, mais en vue de l'année prochaine, j'espère que nous pourrons les reprendre. Ils ont fait des progrès par rapport aux meilleurs, donc idéalement, nous pouvons faire ces progrès par rapport aux meilleurs aussi en nous rapprochant d'eux, plutôt qu'en les voyant régresser derrière nous."

À la tête des opérations à Enstone, Marcin Budkowski ne nie pas les difficultés rencontrées tout au long de l'année, alors qu'en parallèle Renault a réalisé des progrès sur la partie moteur à Viry-Châtillon. Néanmoins, il estime le fossé plus difficile à combler sur le plan du châssis.

"Au niveau du châssis, les écarts sont plus élevés [qu'au niveau des moteurs], et mettent du temps à être récupérés", assure-t-il. "On est partis de loin, ça a mis des années côté moteur à se reconstruire et pour arriver à ce niveau-là, et on est en train de faire le même boulot côté châssis à Enstone. On aimerait tous que ça aille plus vite, moi le premier, malheureusement ça ne va pas aussi vite que ça, et on se bat aussi contre des gens qui sont forts, qui sont compétitifs, qui ont des bonnes ressources, surtout ceux devant nous que nous avons pour objectif de rattraper. Ils ne nous attendent pas, ils sont expérimentés, ils sont talentueux et en plus ils sont plus que nous et mieux ressourcés que nous."

Marcin Budkowski sur le muret des stands

Marcin Budkowski sur le muret des stands

partages
commentaires
C'était un 13 novembre : Schumacher accroche Hill et le titre

Article précédent

C'était un 13 novembre : Schumacher accroche Hill et le titre

Article suivant

Pirelli confirme du changement pour de meilleurs pneus en 2021

Pirelli confirme du changement pour de meilleurs pneus en 2021
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Russie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Russie 2021

Après le Grand Prix de Russie, quinzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021