Ricciardo surpris que Räikkönen reste en F1

partages
commentaires
Ricciardo surpris que Räikkönen reste en F1
Par : Benjamin Vinel
14 sept. 2018 à 07:57

La signature de Kimi Räikkönen chez Sauber a été source de surprise pour beaucoup dans le paddock, y compris certains pilotes !

L'arrivée de Charles Leclerc chez Ferrari ne faisait que peu de doute, et la rumeur d'un transfert de Kimi Räikkönen chez Sauber avait été brièvement évoquée, mais rares sont ceux qui imaginaient que le Champion du monde 2007 ait la motivation pour poursuivre sa carrière dans ce qui est actuellement une écurie de fond de grille.

Lire aussi :

Ne vous fiez toutefois pas à l'attitude d'un Räikkönen qui paraît parfois blasé de la F1 : le Finlandais affirme conserver sa passion pour le sport automobile, d'où ce contrat de deux ans avec l'équipe pour laquelle il a fait ses débuts dans l'élite, en 2001.

Lorsqu'il lui est demandé s'il est surpris par la décision de Räikkönen, Daniel Ricciardo répond : "Un peu. Je m'attendais à ce que Ferrari fasse ce changement, mais je pensais que si Kimi partait, il allait vraiment partir, piloter des dirt bikes et passer du temps avec ses enfants. Je suis également surpris qu'il ait signé pour deux ans. Son langage corporel ne montre pas toujours qu'il prend du plaisir en F1, mais apparemment, il aime ça davantage que nous ne le pensons."

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team
Fernando Alonso, McLaren MCL33, et Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H

Nico Hülkenberg, quant à lui, voit sa curiosité attisée par un Räikkönen prêt à troquer un bolide capable de jouer le titre contre la monoplace d'un team qui n'a pas signé de podium depuis 2012 ni le moindre top 5 depuis 2015, malgré les progrès réalisés par Sauber cette saison sous la direction de Frédéric Vasseur.

"Bien sûr, nous adorons tous le sport auto", commente Hülkenberg. "C'est dur d'arrêter ça, surtout en Formule 1. C'est l'élite du sport auto. Ce sont une vie et un job géniaux que nous avons. En partant de là, s'arrêter et ne rien faire est relativement dur, mais faire un pas en arrière en passant d'un top team et d'une voiture avec laquelle on prend des tours à une voiture avec laquelle on se fait sûrement prendre un tour, c'est très intéressant. Je suis sûr qu'il a ses raisons. Il est clair qu'il a encore un bon rythme, donc il a toutes les raisons de continuer."

Quant à Fernando Alonso, qui a fait équipe avec Räikkönen chez Ferrari en 2014, il se montre philosophe : "Je pense que tout le monde a des sentiments différents, un caractère différent, des ambitions différentes. C'est donc difficile de juger tout cela de l'extérieur."

Enfin, le quadruple Champion du monde Lewis Hamilton salue la longévité "admirable" de Räikkönen en Formule 1, alors que près de 20 ans sépareront les débuts du nordique chez Sauber en mars 2001 de ce qui pourrait être la fin de sa carrière à l'issue de la saison 2020... où, si tout se passe comme prévu, il aura battu le record de départs en Grand Prix, actuellement détenu par Rubens Barrichello avec 323 courses.

Propos recueillis par Jonathan Noble et Adam Cooper

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 et Kimi Raikkonen, Ferrari en conférence de presse
Prochain article Formule 1
Hubert compte sur Renault pour atteindre la F2

Article précédent

Hubert compte sur Renault pour atteindre la F2

Article suivant

Verstappen : D'autres pilotes ont fait pire que moi à Monza

Verstappen : D'autres pilotes ont fait pire que moi à Monza
Charger les commentaires