L'excentrique soutien de l'écurie Onyx en F1 est décédé

partages
commentaires
L'excentrique soutien de l'écurie Onyx en F1 est décédé
Par : Gary Watkins
14 déc. 2018 à 13:45

L'homme d'affaires haut en couleur derrière l'équipe Onyx de Formule 1 de 1989, Jean-Pierre Van Rossem, est mort à l'âge de 73 ans.

Le Belge, dont la mort a été annoncée dans les médias de son pays, a soutenu Onyx avec sa compagnie d'investissement Moneytron lors de son passage de la Formule 3000 à la F1, avec dans ses rangs Stefan Johansson et Bertrand Gachot.

Le sponsoring, qui est arrivé avec Gachot, a permis à l'équipe d'accélérer sa venue en Formule 1 avec l'ORE-1 motorisée par Ford Cosworth. L'Onyx, dessinée par Alan Jenkins, est entrée dans les points au bout de sept courses seulement, au Paul Ricard, et a ensuite signé un podium à Estoril, ces deux faits d'armes étant à mettre au crédit de Johansson.

Le patron d'Onyx, Mike Earle, a décrit Van Rossem comme "un excentrique, mais un vrai passionné de sport automobile dans l'âme", avant d'ajouter pour Motorsport.com : "C'est triste d'apprendre qu'il est mort, parce que sans lui, nous ne serions probablement pas arrivés en F1. Il était flamboyant et imprévisible, mais sans aucun doute hautement intelligent et, au final, un gars sympa si on s'asseyait avec lui loin des projecteurs. Quand nous avons eu ces résultats avec Stefan, il était véritablement aux anges ; ils signifiaient vraiment énormément pour lui."

Van Rossem a pris d'importantes parts dans Onyx au fil de l'année 1989 et s'est par la suite fâché avec la direction originale concernant ce qu'Earle appelle "des désaccords concernant la direction future de l'équipe". Il a maintenu sa menace de quitter la F1 s'il n'arrivait pas à conclure un accord pour utiliser le nouveau moteur V12 de Porsche et a vendu l'équipe au constructeur et collectionneur suisse Peter Monteverdi. L'équipe, qui s'est installée en Suisse, a survécu à la première moitié de saison 1990 avant de se retirer après le Grand Prix de Hongrie en août. 

Van Rossem a également engagé deux Ferrari Mondials, avec notamment parmi ses pilotes l'ancien Champion du monde F1 Keke Rosberg, aux 24 Heures de Spa 1989.

Économiste de formation, Van Rossem était également auteur, philosophe et homme politique au cours de ce qu'il décrivait comme une "vie trépidante". Il a siégé aux parlements belges fédéral et flamand dans les années 1990. 

Il a également passé du temps en prison, publiant par la suite le récit de sa première expérience, et avait écopé le mois dernier d'une peine de prison pour fraude fiscale.

Il était malade depuis un certain temps, même si la cause de sa mort n'a pas été annoncée, et faisait campagne pour le droit de mettre volontairement fin à sa vie.

Jean Pierre Van Rossem, Owner of Moneytron and Onyx sponsor

Jean Pierre Van Rossem, en 1989

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Onyx
Auteur Gary Watkins