Formule 1 GP de Monaco

Sargeant révèle ne pas avoir souvent la même Williams qu'Albon

Conscient qu'il doit élever son niveau pour espérer sauver un baquet qui lui échappe peu à peu, Logan Sargeant souligne qu'il est rarement en piste à matériel égal avec son coéquipier.

Logan Sargeant, Williams FW46

Continuellement sous pression chez Williams, Logan Sargeant fait face à un avenir de plus en plus incertain en Formule 1. À l'approche d'un week-end monégasque où la confiance est primordiale, il tente de faire tant que possible abstraction de cette situation qui est inévitablement pesante, d'autant que les rumeurs ne cessent de s'amplifier. La récente prolongation de contrat d'Alexander Albon et la piste de plus en plus sérieuse qui envoie Valtteri Bottas à ses côtés en 2025 n'arrangent rien.

"Au final, je suis concentré sur mon travail", assure l'Américain dans le paddock du Grand Prix de Monaco. "Je passe plus de temps qu'il ne le faut avec les ingénieurs. J'étudie mon pilotage, j'étudie les données entre les voitures. Et je suis là pour piloter, pour faire mon travail du mieux possible. Et c'est ce que je fais."

Outre la saison prochaine, la place de Logan Sargeant paraît parfois également menacée pour la suite de la saison. "Pour l'instant, j'ai un contrat et je suis là pour piloter", rétorque-t-il toutefois. "C'est juste malheureux que nous soyons dans une situation difficile avec la voiture actuellement. Mais je pense que ça commence à aller dans la bonne direction."

C'est dur quand des évolutions arrivent pour lui.

Cette pression constante vient également de son propre camp, car s'il bénéficie du soutien de son écurie, les exigences sont fréquemment martelées. Dernièrement, son directeur James Vowles a notamment insisté sur la nécessité de voir son pilote désormais réduire ostensiblement l'écart qui le sépare de son coéquipier. Or Logan Sargeant estime que le comparatif n'est pas toujours juste.

"Je pense avoir une chance chaque week-end, et j'ai une chance ce week-end", admet-il. "Mais en même temps, c'est dur quand des évolutions arrivent pour lui [Albon]. Mais au bout du compte, l'équipe connaît les différences entre les voitures. Donc même si vous ne le voyez pas en piste, ça reste toujours possible de les calculer."

Interrogé sur les Williams en piste ce week-end, Logan Sargeant confirme qu'elles ne seront pas identiques en Principauté. "Il y aura des changements de pièce tout au long du week-end", précise-t-il. "Nous verrons bien où nous terminons. Nous essayons d'avoir les deux voitures aussi bonnes que possible, mais c'est plus difficile que ça."

Malgré le contexte qui ne plaide clairement pas en sa faveur, le pilote de 23 ans ne veut pas afficher autre chose que de la confiance. "Je crois que je peux atteindre le niveau où je dois être", insiste-t-il. "C'est ce que j'essaie de faire."

Propos recueillis par Mandy Curi

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Red Bull avec un nouvel aileron à forte charge aéro à Monaco
Article suivant Sainz : "Je vais me donner tout le temps dont j'ai besoin"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France