Sauber envisage d'acheter des pièces à Ferrari

L'écurie Haas a la particularité d'avoir une monoplace composée d'autant de pièces Ferrari que permis par le règlement. Sauber pourrait adopter une trajectoire similaire dans sa relation avec la Scuderia.

Sauber envisage d'acheter des pièces à Ferrari
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Charles Leclerc, Sauber C36
Frederic Vasseur, directeur de Sauber
Marcus Ericsson, Sauber C36
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Colin Kolles, Sauber, Masashi Yamamoto, Honda
Charles Leclerc, Sauber C36
Pascal Wehrlein, Sauber C36

Sauber et Ferrari ont renouvelé leur accord moteur pour 2018, mais cette fois, l'écurie suisse disposera d'unités de puissance contemporaines. Des discussions sont également en cours quant au recrutement d'un, voire deux jeunes pilotes de la Scuderia comme titulaires (en l'occurrence Charles Leclerc et Antonio Giovinazzi), mais aussi en ce qui concerne un partenariat technique plus étroit.

Sauber souhaite ardemment faire son retour en milieu de tableau, occupant la dixième place du championnat depuis quatre saisons (à l'exception de 2015), et l'achat de pièces de Ferrari dans les limites imposées par le règlement, par exemple la boîte de vitesses, pourrait être un premier pas en ce sens. Cependant, l'usine de Hinwil perdrait logiquement de son utilité, elle qui a grandement été développée dans l'ère BMW.

"Ce serait d'une immense aide pour Sauber d'avoir ce genre de partenariat avec Ferrari", déclare Frédéric Vasseur, directeur d'équipe, pour Motorsport.com. "Ce serait la façon la plus rapide de progresser, car c'est un immense pas en avant en trois mois. C'est une bonne façon de progresser rapidement, de revenir dans la course et de rattraper le milieu de tableau, puis nous verrons ce que sera l'étape suivante."

"Tout d'abord, nous devons penser à l'avenir proche, à l'an prochain. Cela dit, nous devons conserver nos compétences, notre technologie et notre savoir-faire, je ne veux pas y renoncer. Je ne veux pas me contenter d'attendre Ferrari pour avoir les évolutions suivantes. Cela n'aurait pas de sens. Nous avons de très bonnes infrastructures, la soufflerie est bonne, nous devons gérer cet atout et en profiter. Il faut trouver le bon équilibre."

Selon Vasseur, les discussions concernant le duo de pilotes ne sont pas encore une priorité. Charles Leclerc est grand favori pour obtenir un baquet, tandis que l'on pourrait retrouver à ses côtés Marcus Ericsson ou Antonio Giovinazzi.

"Nous discutons de l'extension du paramètre technique, et nous le ferons. Puis il y aura le sujet suivant, à savoir les pilotes. Cela fait partie de la collaboration avec eux", conclut Vasseur.

Propos recueillis par Lawrence Barretto

 
partages
commentaires
Horner : L'abandon de Vettel à Suzuka, un "coup fatal" pour les fans

Article précédent

Horner : L'abandon de Vettel à Suzuka, un "coup fatal" pour les fans

Article suivant

Amsterdam et Rotterdam pas intéressées par le GP des Pays-Bas

Amsterdam et Rotterdam pas intéressées par le GP des Pays-Bas
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021