Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
43 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
55 jours
09 mai
Prochain événement dans
61 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
100 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
117 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
134 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
148 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
176 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
183 jours
12 sept.
Course dans
190 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
204 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
208 jours
10 oct.
Course dans
218 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
233 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
240 jours
07 nov.
Course dans
246 jours

Sauber devrait prolonger avec Ferrari malgré la rumeur Renault

Sauber est en passe de prolonger son partenariat avec Ferrari, mettant un terme aux rumeurs évoquant un passage de l'écurie dans le giron Renault.

Sauber devrait prolonger avec Ferrari malgré la rumeur Renault

Sauber est une écurie cliente de Ferrari depuis 2010 et a tout au long de la dernière décennie forgé des liens de plus en plus étroits avec la Scuderia, au point notamment de courir depuis 2019 sous les couleurs d'Alfa Romeo, constructeur appartenant au même giron que celui du Cheval cabré. L'accord actuel entre Sauber et Ferrari doit s'achever à la fin de l'année, ce qui n'a pas manqué d'alimenter les spéculations quant à l'avenir de la structure basée à Hinwil.

Néanmoins, d'après les informations de Motorsport.com, un accord de principe a été trouvé pour que Ferrari continue à fournir ses moteurs à Sauber sur la période allant de 2022 à 2025. L'entente doit encore être entérinée mais les discussions sont déjà très avancées. La conception du châssis 2022 a d'ailleurs débuté chez Sauber en tenant compte des dimensions de l'unité de puissance et de la boîte de vitesses Ferrari.

Lire aussi :

N'ayant plus aucune équipe cliente depuis le passage cet hiver de McLaren au moteur Mercedes, Renault serait intéressé par un partenariat futur avec une nouvelle équipe. Bien que Frédéric Vasseur, directeur de Sauber, ait conservé de bonnes relations avec Renault malgré son bref passage au sein du Losange en 2016, les actionnaires de l'équipe suisse sont enclins à donner leur préférence à la stabilité en continuant à travailler avec Ferrari.

Le partenariat entre Sauber et Ferrari va au-delà d'une simple fourniture moteur mais a également une dimension politique, puisque du côté de Maranello, on a la possibilité de placer un pilote de la marque dans l'un des baquets Alfa Romeo. C'est le cas depuis 2019 avec Antonio Giovinazzi.

Stop ou encore avec Alfa Romeo ?

En revanche, la continuité de l'accord avec Alfa Romeo n'est pas encore assurée au-delà de 2021. Les discussions sur cette question devraient reprendre prochainement, maintenant que la fusion entre Fiat Chrysler Automobiles et PSA est matérialisée par la naissance du groupe Stellantis. Vasseur a récemment décrit les liens avec Alfa Romeo comme essentiels au développement de l'équipe à l'avenir.

Antonio Giovinazzi, Alfa Romeo Racing C39

"Pour nous, c'est crucial", a répondu le Français quand Motorsport.com l'a interrogé sur le sujet. "Je ne veux pas parler de l'aspect financier, mais assurément, ça en fait partie, mais c'est plutôt au niveau de la motivation que vous pouvez insuffler au sein de l'équipe, du recrutement que vous pouvez vous permettre pour le développement de la compagnie."

Alors qu'il devait s'achever fin 2020, le contrat a été prolongé d'une saison de sorte qu'il court désormais jusqu'à la fin de l'exercice qui vient. "Le fait qu'Alfa Romeo, le premier [constructeur] Champion du monde [de Formule 1 en 1950], prolonge l'accord avec nous et veuille développer le partenariat est une belle récompense, mais ce n'est pas seulement une récompense, c'est une nouvelle étape pour nous."

Même si l'alliance est parfois perçue comme symbolique, il y a pourtant bien des ponts tracés entre les deux entreprises, Sauber Motorsport ayant notamment participé au développement des voitures de route que sont les Alfa Romeo Giulia GTA et GTAm. "Désormais, nous collaborons beaucoup du côté automobile. Nous avons développé les GTA et GTAm 2020 à l'usine, dans la soufflerie", a ajouté Vasseur.

"Même si c'est en dehors du monde de la Formule 1, je pense qu'il est important de bâtir une collaboration solide entre nos deux compagnies, et c'est également le futur de notre partenariat que de continuer à pousser dans cette direction."

"Bien sûr, je sais parfaitement [bien] qu'il faut aussi progresser au niveau des performances en piste, que ce n'est pas juste mieux de faire du développement aéro mais qu'il faut avoir une approche globale et un package global", a ajouté le dirigeant français de l'écurie qui a terminé huitième du classement constructeurs en 2020. "Mais l'aspect automobile est une partie de l'accord et c'est crucial si l'on veut développer le partenariat entre la marque et l'équipe de Formule 1."

Avec Filip Cleeren, Alex Kalinauckas et Franco Nugnes 

partages
commentaires

Voir aussi :

Alfa Romeo va présenter sa F1 2021 à Varsovie

Article précédent

Alfa Romeo va présenter sa F1 2021 à Varsovie

Article suivant

Pérez découvre Red Bull : "Je pensais n'avoir aucune chance"

Pérez découvre Red Bull : "Je pensais n'avoir aucune chance"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Alfa Romeo
Auteur Basile Davoine
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021