Sauber soutient l'idée d'un système de franchise en F1

Monisha Kaltenborn, directrice de l'écurie Sauber, déclare qu'un système de franchise aurait du sens pour la Formule 1 et aiderait les écuries de milieu de tableau à s'assurer un avenir dans la discipline à long terme.

Kaltenborn a une idée bien précise des décisions à prendre pour aider les petites équipes à survivre, notamment un système de franchise tel qu'utilisé dans les sports américains. Selon elle, cela rassurerait les écuries de milieu de grille, qui ne disposent pas du même budget que les constructeurs.

"Je pense que ça a du sens d'avoir ce genre de système", déclare l'Indienne pour Motorsport.com. "Pour moi, le plus important, c'est d'accroître la valeur de la F1 et la valeur de chaque équipe. Car idéalement, nous voulons être dans un monde qu'il est difficile de rejoindre, mais une fois qu'on y est, on a certains revenus et une certaine existence, peut-être pas garantis – ce mot est trop fort – mais donnés."

"Que nous n'ayons pas à craindre de ne pas pouvoir exister à ce niveau – que la F1 nous apporte suffisamment de revenus pour que notre business fonctionne. Pas besoin de faire d'énormes bénéfices, simplement suffisamment pour être compétitif en F1. Peut-être pas pour le top 3, mais être dans le top 10, en milieu de tableau. Je pense que cette idée serait très bonne pour la F1."

"Si nous avons ce genre de système de franchise, je pense que ce sera important de préserver les marques qui sont en F1. Car cela apporte de la valeur ajoutée à la franchise en question."

Kaltenborn souligne qu'on ne retrouve pas en sport auto le même système de relégation et de promotion que dans d'autres sports. Par conséquent, il est d'autant plus nécessaire d'assurer la présence des équipes en F1.

"C'est vraiment quelque chose qui attirera les gens qui envisagent de venir en F1, parce qu'ils savent que ce qu'ils obtiennent a une valeur et que leur avenir, d'une certaine manière, est assuré."

"Parce que si on sort de ce groupe, où va-t-on ? Il n'y a pas de division en dessous de la F1 où on peut aller en se disant : 'On est en deuxième division, on peut essayer de remonter'. Ce n'est pas comme ça que notre sport fonctionne. Donc ceux qui veulent investir en F1, il faut leur leur donner l'assurance que oui, on peut survivre ici."

Propos recueillis par Erwin Jaeggi

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Sauber
Type d'article Actualités
Tags kaltenborn