La F1 et Silverstone se mettent d'accord pour organiser deux GP

Le British Racing Drivers' Club (BRDC), propriétaire du circuit de Silverstone, et la Formule 1 se sont entendus sur un compromis visant à permettre l'accueil de deux Grands Prix sur le tracé britannique en 2020.

La F1 et Silverstone se mettent d'accord pour organiser deux GP

La pandémie de COVID-19 a reporté ou annulé les dix premiers Grands Prix de la saison 2020 de F1 et rend difficile l'organisation d'épreuves par la suite en raison des nécessaires mesures sanitaires et politiques qui limitent les activités et les grands rassemblements dans les différents pays. Ainsi, l'objectif de la discipline reine pour tenter de gonfler le nombre de GP tout en s'offrant un cadre serein pour mettre en place les strictes mesures prévues afin que le paddock soit le plus sûr possible est de démarrer la saison par plusieurs courses sur les mêmes pistes.

L'Autriche semble ainsi devoir être le lieu d'accueil des deux premières manches, début juillet, sur le Red Bull Ring. Si la question semblait assez compliquée jusqu'à hier pour Silverstone, envisagé comme le second circuit visité dans cette saison ô combien particulière, le dossier a connu une avancée importante. "Je suis ravi de confirmer que Silverstone et la Formule 1 ont conclu un accord de principe pour accueillir deux courses à huis clos cet été", a ainsi déclaré Stuart Pringle, directeur général du circuit, pour Motorsport.com.

Lire aussi :

"Toutefois, ces courses seront soumises à l'approbation du gouvernement, car notre priorité est la sécurité de toutes les personnes impliquées et le strict respect de la réglementation COVID-19. Je tiens à remercier tous nos fans qui nous ont soutenus tout au long de ce projet et à leur assurer que nous sommes déterminés à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour aider la Formule 1 à démarrer cet été."

Silverstone est en discussion avec Liberty Media depuis quelques semaines concernant la question commerciale, les deux parties ayant une vision des choses assez divergente quant à l'accord à mettre en place et aux termes de ce dernier dans ce contexte économique particulier. Un compromis a toutefois été trouvé, même si des détails restent à régler.

Les courses devraient se tenir les 26 juillet et 2 août, libérant donc la date initialement prévue pour le GP de Grande-Bretagne, à savoir le 19 juillet, ce qui créerait deux semaines d'écart entre la dernière course en Autriche et la première en Angleterre. Cela reste bien entendu à confirmer puisqu'il faudra que le gouvernement approuve ce plan et le permette.

Le calendrier global provisoire reste fluide, bien que les Pays-Bas, le Canada et Singapour soient absents de la version actuelle. Des sources auprès la F1 ont indiqué que Hockenheim était en stand-by au cas où Silverstone ne pourrait pas accueillir les courses, et on peut supposer que le site allemand maintiendra cette position jusqu'à un stade avancé puis jouera le même rôle pour les autres circuits.

partages
commentaires
Ferrari confirme étudier une arrivée en IndyCar

Article précédent

Ferrari confirme étudier une arrivée en IndyCar

Article suivant

Vettel n'a jamais été envisagé pour le baquet McLaren

Vettel n'a jamais été envisagé pour le baquet McLaren
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021