Silverstone ouvert à plusieurs courses et à un circuit à l'envers

Silverstone est ouvert à l'idée d'accueillir plusieurs courses de Formule 1 en 2020 pour aider le championnat et envisage sérieusement une utilisation éventuelle du circuit en sens inverse.

Après l'annulation ou le report des huit premiers Grands Prix de la saison 2020 de F1 en raison de la pandémie de COVID-19, les responsables de la discipline continuent d'évaluer les options pour qu'une saison puisse avoir lieu. Silverstone, dont le GP est programmé le 19 juillet, a confirmé ce mercredi avoir jusqu'à la fin du mois d'avril pour prendre une décision.

Différents scénarios sont envisagés pour renforcer un programme qui s'annonce bien plus condensé que prévu si et lorsqu'il pourra être lancé, y compris une fin de saison en début d'année 2021, alors que l'idée de faire courir plusieurs courses sur les mêmes circuits a également été suggérée. S'exprimant pour Sky Sports, le directeur général de Silverstone, Stuart Pingle, a déclaré que le tracé était prêt à faire tout ce qu'il faut pour aider la F1.

Lire aussi :

"Tout ce que j'ai fait, c'est de dire à la Formule 1 que nous souhaitons travailler avec eux de n'importe quelle façon ou sous n'importe quelle forme qu'ils pensent être dans le meilleur intérêt du championnat. La majorité des équipes sont à quelques pas du circuit, donc sur le plan opérationnel il serait simple [d'accueillir plusieurs courses]."

"Nous avons une infrastructure fixe, la plupart des employés pourraient dormir dans leur lit le soir. Si c'est comme ça que nous pouvons aider, alors j'en serais très heureux, je serais ravi de faire ça. Nous ferons tout ce qu'on nous demande."

Silverstone en sens inverse ?

Quand il lui a été demandé si l'utilisation de la piste de 5,891 km en sens inverse, dans le cadre d'une seconde épreuve, était envisagée, Pringle a expliqué que Silverstone n'avait pour le moment pas l'autorisation de la FIA pour le faire, mais que cette possibilité ne devait pas être écartée. "Ce n'est pas si bête", a-t-il ajouté.

"Nous n'avons pas la licence [le Grade 1 FIA] pour rouler en sens inverse, mais c'est un moment extraordinaire, et j'imagine que des décisions extraordinaires sont prises. Rien n'est exclu, mais voyons en même temps ce que les quatre prochaines semaines réservent. C'est difficile pour la Formule 1, ils ne regardent pas seulement ce qui se passe en Grande-Bretagne, ils se penchent sur ce qui se passe dans le monde et comment l'organisation des voyages sera possible. Ce n'est peut-être pas une question si folle que ça."

Lire aussi :

Nombre d'événements sportifs majeurs programmés à l'été ont été annulés ou reportés, à l'image du légendaire tournoi de tennis de Wimbledon, qui devait initialement se terminer une semaine avant le Grand Prix de Grande-Bretagne. Pringle a expliqué que Silverstone avait la possibilité de prendre plus de temps pour arrêter une décision. "Silverstone est une manche d'un Championnat du monde, et nos collègues de la Formule 1 travaillent incroyablement dur pour essayer de mettre en place une saison qui démarrerait bien plus tard."

"Il y a eu un certain nombre d'annulations et de reports, alors ils essaient de recoller les morceaux de ce calendrier et nous en sommes un élément. Il est important que la Formule 1 essaie de lancer une saison du Championnat du monde, donc nous pouvons leur donner le temps nécessaire pour le faire."

"Nous sommes un lieu fixe, nous avons des installations et des infrastructures fixes. Nous avons aussi une équipe incroyablement expérimentée, ils savent ce qu'ils font. Nous pouvons donc nous accorder le mois d'avril pour prendre une décision qui soit suffisante pour la Formule 1 ; j'espère qu'ils vont pouvoir réaliser leur projet."

partages
commentaires
Le mystère Reutemann, l'étoile qui ne rejoignit jamais le firmament

Article précédent

Le mystère Reutemann, l'étoile qui ne rejoignit jamais le firmament

Article suivant

Combien faut-il de GP pour valider une saison de F1 ?

Combien faut-il de GP pour valider une saison de F1 ?
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021