Sirotkin : Williams progresse... mais ça ne se voit pas

partages
commentaires
Sirotkin : Williams progresse... mais ça ne se voit pas
Par : Basile Davoine
16 juil. 2018 à 14:30

Alors qu'approche la mi-saison, Sergey Sirotkin est le seul pilote du plateau à n'avoir pas encore inscrit le moindre point.

Sergey Sirotkin, Williams Racing
Sergey Sirotkin, Williams FW41
Sergey Sirotkin, Williams FW41, dans la voie des stands avant le départ
Sergey Sirotkin, Williams FW41
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, devant Sergey Sirotkin, Williams FW41, et Lance Stroll, Williams FW41
Sergey Sirotkin, Williams FW41
Sergey Sirotkin, Williams FW41
Sergey Sirotkin, Williams FW41
Sergey Sirotkin, Williams FW41
Sergey Sirotkin, Williams FW41

L'écurie Williams est quant à elle lanterne rouge du championnat constructeurs, n'affichant pas de zéro pointé grâce à la huitième place décrochée par Lance Stroll à Bakou. C'est bien là le seul fait d'armes d'une écurie britannique en plein désarroi, qui s'attire même de vives critiques venant de certains observateurs ou anciens de la maison de Grove.

Sous l'impulsion de Paddy Lowe, son directeur technique, Williams a pris un virage important durant l'intersaison en changeant radicalement de philosophie pour la conception de sa monoplace. Une direction qui n'a pas porté ses fruits, et qui plombe la saison de l'écurie qui peine tout autant avec son développement. Lors du dernier rendez-vous à Silverstone, l'introduction d'un nouvel aileron arrière sur la FW41 a même tourné au fiasco, démontrant une fois encore les carences aérodynamiques de la monoplace.

Pourtant, Sergey Sirotkin assure que son équipe parvient à progresser, mais le retard accumulé est devenu très compliqué à rattraper, sachant que toutes les écuries imposent un rythme de développement soutenu.

"C'est très difficile", reconnaît le Russe. "Honnêtement, il y a des petites choses çà et là où nous obtenons des progrès. Le seul problème, c'est que tout le monde fait pareil, donc ça ne change vraiment pas grand-chose à la position dans laquelle nous nous trouvons par rapport aux autres." 

"Nous progressons, et dans certains domaines nous progressons en fait de manière plutôt significative. Mais disons que très souvent, c'est ignoré à cause d'autres facteurs plus importants. Comme par exemple ce que nous avons eu [avec l'aileron arrière], ou les conditions de piste les plus improbables et les plus difficiles pour nous. Tout cela masque la progression qu'il y a derrière, alors c'est difficile."

Ironie du sort, c'est à domicile que Williams a semblé toucher le fond il y a une petite dizaine de jours. Les deux pilotes ont même dû s'élancer depuis la voie des stands après un retour à une précédente configuration aéro décidée à l'issue des qualifications, enfreignant ainsi les règles du Parc Fermé.

Prochain article Formule 1
Ricciardo : "Mercedes a l'air vulnérable"

Article précédent

Ricciardo : "Mercedes a l'air vulnérable"

Article suivant

L'approche extrême de Red Bull avec ses ailerons

L'approche extrême de Red Bull avec ses ailerons
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergey Sirotkin
Équipes Williams
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités