Steiner confiant face à un Gene Haas "complètement engagé"

Après les propos de Gene Haas, qui n'avait pas caché le risque de voir son équipe se retirer de la Formule 1 dans le cas où la saison 2020 s'avérait difficile, le directeur du team, Günther Steiner, tempère cette possibilité.

Steiner confiant face à un Gene Haas "complètement engagé"

Au début du mois de mars, Gene Haas avait déclaré qu'il ne se voyait pas poursuivre en F1 sans des progrès nets de son équipe pour cette saison 2020, en particulier après un exercice 2019 compliqué, terminé à la neuvième place du classement des constructeurs. L'Américain n'avait pas caché que la décision "ne serait pas très favorable" à une poursuite dans la discipline si les progrès constatés n'étaient pas suffisants pour s'engager cinq saisons de plus.

Dans ses propos remettant en question cet engagement en F1, Haas avait confié qu'il considérait chaque course comme décisive pour peser dans la balance. Interrogé sur les propos du propriétaire de l'équipe, son directeur Günther Steiner se veut prudent et ne commente pas précisément l'aspect décisif de chaque course. Néanmoins, l'Italien rappelle l'engagement total de ses employés, week-end après week-end.

Lire aussi :

"Vous faites du mieux que vous pouvez lors de chaque course, vous ne pouvez pas faire plus que le maximum. C'est ce que nous faisons tout le temps, où que nous allions", a déclaré Steiner en réponse à ces propos, dont il préfère ne pas deviner le contexte. "Je n'étais pas là quand il a dit cela, donc je ne sais pas ce qui est décisif. Je pense que ça a un petit peu été sorti de son contexte."

Mais les employés de Haas ne sont pas les seuls à être engagés, puisque Steiner répète qu'en interne, il n'a perçu aucun signe de risque de voir le propriétaire se désengager de la F1. Il le décrit comme attentif à ce que font ses troupes et se veut rassurant quant au futur de la structure dans la discipline.

"J'ai parlé avec lui ce matin", poursuivait-il à la veille du Grand Prix d'Australie, finalement annulé. "Il m'a appelé pour savoir si tout se passait bien. Je pense qu'il est complètement engagé. Il veut voir comment nous nous en sortons, et ce qui se passe dans l'équipe. J'ai passé 50 minutes au téléphone avec lui. Je pense qu'il est engagé."

partages
commentaires
Le GP du Canada "optimiste mais réaliste" pour son maintien

Article précédent

Le GP du Canada "optimiste mais réaliste" pour son maintien

Article suivant

Briatore : Ferrari aurait dû remplacer Räikkönen dès 2018

Briatore : Ferrari aurait dû remplacer Räikkönen dès 2018
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021