Formule 1
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
79 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
92 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
99 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
113 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
127 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
155 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
162 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
176 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
183 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
197 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
219 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
233 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
246 jours

Steiner confiant face à un Gene Haas "complètement engagé"

partages
commentaires
Steiner confiant face à un Gene Haas "complètement engagé"
Par :
25 mars 2020 à 11:00

Après les propos de Gene Haas, qui n'avait pas caché le risque de voir son équipe se retirer de la Formule 1 dans le cas où la saison 2020 s'avérait difficile, le directeur du team, Günther Steiner, tempère cette possibilité.

Au début du mois de mars, Gene Haas avait déclaré qu'il ne se voyait pas poursuivre en F1 sans des progrès nets de son équipe pour cette saison 2020, en particulier après un exercice 2019 compliqué, terminé à la neuvième place du classement des constructeurs. L'Américain n'avait pas caché que la décision "ne serait pas très favorable" à une poursuite dans la discipline si les progrès constatés n'étaient pas suffisants pour s'engager cinq saisons de plus.

Dans ses propos remettant en question cet engagement en F1, Haas avait confié qu'il considérait chaque course comme décisive pour peser dans la balance. Interrogé sur les propos du propriétaire de l'équipe, son directeur Günther Steiner se veut prudent et ne commente pas précisément l'aspect décisif de chaque course. Néanmoins, l'Italien rappelle l'engagement total de ses employés, week-end après week-end.

Lire aussi :

"Vous faites du mieux que vous pouvez lors de chaque course, vous ne pouvez pas faire plus que le maximum. C'est ce que nous faisons tout le temps, où que nous allions", a déclaré Steiner en réponse à ces propos, dont il préfère ne pas deviner le contexte. "Je n'étais pas là quand il a dit cela, donc je ne sais pas ce qui est décisif. Je pense que ça a un petit peu été sorti de son contexte."

Mais les employés de Haas ne sont pas les seuls à être engagés, puisque Steiner répète qu'en interne, il n'a perçu aucun signe de risque de voir le propriétaire se désengager de la F1. Il le décrit comme attentif à ce que font ses troupes et se veut rassurant quant au futur de la structure dans la discipline.

"J'ai parlé avec lui ce matin", poursuivait-il à la veille du Grand Prix d'Australie, finalement annulé. "Il m'a appelé pour savoir si tout se passait bien. Je pense qu'il est complètement engagé. Il veut voir comment nous nous en sortons, et ce qui se passe dans l'équipe. J'ai passé 50 minutes au téléphone avec lui. Je pense qu'il est engagé."

Voir aussi :

Article suivant
Le GP du Canada "optimiste mais réaliste" pour son maintien

Article précédent

Le GP du Canada "optimiste mais réaliste" pour son maintien

Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Haas F1 Team
Auteur Emmanuel Touzot