Quand le stratège de Mercedes analyse son moment gênant sur le podium

Le responsable de la stratégie de Mercedes en Formule 1, James Vowles, est revenu sur son passage remarqué sur le podium du Grand Prix de Hongrie, qualifiant sa prestation d'embarrassante mais d'inoubliable.

1/13

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

2/13

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

3/13

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

4/13

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

5/13

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

6/13

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

7/13

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

8/13

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

9/13

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

10/13

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

11/13

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

12/13

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

13/13

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

Personnage clé de la victoire de Mercedes en Hongrie et figure centrale du fonctionnement de l'écurie allemande lors des Grands Prix, James Vowles a eu l'honneur de représenter le constructeur sur le podium du Hungaroring. La course s'est en effet grandement jouée sur un pari stratégique gagnant, celui de faire un arrêt supplémentaire pour aller chercher la victoire grâce à un meilleur rythme et de meilleurs pneus.

Lire aussi :

"La sensation quand vous remportez une course, que vous et votre équipe avez été performants pendant tout le week-end de course, et que êtes impliqué dans le résultat, est incroyable", a-t-il d'abord expliqué dans l'habituelle vidéo de débriefing de Mercedes sur YouTube. "Vous sentez votre cœur qui bat dans votre poitrine tout au long du chemin. Vous ressentez toutes les émotions en un seul coup."

"Il n'y a rien de comparable au fait de pouvoir monter sur le podium et d'avoir le privilège de représenter l'équipe. Ce sont des émotions sans pareil. Vous êtes là-haut, et vous pouvez voir des milliers de personnes qui vous regardent. Et vous réalisez que vous faites partie de quelque chose d'incroyablement spécial, et que vous faites partie de l'histoire. Cette émotion est quelque chose qui va rester avec moi pour toujours, et je suis vraiment reconnaissant d'avoir pu le faire à de multiples reprises."

Lire aussi :

Cependant, cet honneur s'est vite transformé en situation compliquée à gérer, même pour un tacticien comme lui, quand Lewis Hamilton a adopté une approche agressive pour le surprendre, avant même la fin des hymnes nationaux. "Quand vous êtes là-haut, ce que vous apprenez très vite, c'est que Lewis a été là bien plus souvent que vous. Et qu'il sait quoi faire. Et quatre secondes, parce que je les ai comptées, avant le moment où il aurait dû ramasser la bouteille de champagne, il l'avait ramassée, secouée et m'avait aspergé les yeux. Vous êtes donc aveugle, vous ne voyez rien du tout."

Surpris par Hamilton, Vowles a donc tenté une riposte, qui s'est soldée par un échec cuisant, puisqu'il a glissé et fait tomber au sol sa bouteille de champagne, qui a déversé son contenu sans jamais atteindre le pilote britannique. "Et en plus, désormais le sol est glissant, je tâtonne un peu partout et je suis conscient que je me suis mis dans l'embarras. Je suis vraiment reconnaissant pour tout, et je suis vraiment ravi d'avoir eu l'opportunité d'être là ; c'est une émotion et un souvenir dont je me rappellerai pour toujours."

partages
commentaires
Mercedes : L'inquiétude autour des freins a forcé le pari stratégique

Article précédent

Mercedes : L'inquiétude autour des freins a forcé le pari stratégique

Article suivant

Hamilton salue un duel "vraiment respectueux" avec Verstappen

Hamilton salue un duel "vraiment respectueux" avec Verstappen
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021