La F1 travaille sur un calendrier "standard" pour 2021

Président de la FIA, Jean Todt déclare que la Formule 1 travaille actuellement sur un calendrier "standard" pour la saison 2021 mais qu'elle doit rester flexible vis-à-vis de l'impact de la pandémie de COVID-19.

La F1 travaille sur un calendrier "standard" pour 2021

La Formule 1 a été contrainte d'adopter un calendrier chamboulé pour 2020, l'épidémie mondiale ayant provoqué l'annulation de la plupart des Grands Prix prévus.

Lire aussi :

Le calendrier actuel, composé de 13 courses au lieu de 22 à l'origine, inclut des doubles manches au Red Bull Ring et à Silverstone, ainsi que des circuits où la Formule 1 ne prévoyait initialement pas de se rendre. Des Grands Prix à Bahreïn et à Abu Dhabi devraient y être ajoutés.

À l'accoutumée, la Formule 1 connaîtrait déjà son calendrier suivant à ce stade de l'année, mais faire des projets pour 2021 s'avère compliqué en raison de la pandémie de COVID-19 et de situations variables d'un pays à l'autre.

Jean Todt a fait savoir au Grand Prix de Grande-Bretagne que la FIA travaillait avec la F1 sur le programme de l'an prochain et qu'il s'attendait à un calendrier "standard" pour commencer, mais a insisté sur le besoin de flexibilité.

"Le rôle partagé par la Formule 1 et la FIA, par le détenteur des droits commerciaux et le régulateur et législateur, a une certaine réciprocité", a souligné le président de la fédération. "Le promoteur travaille sur le calendrier, qui est ensuite soumis à la FIA. Pour l'instant, le promoteur travaille sur, je dirais, un calendrier standard – mais en sachant que nous ne savons pas si un calendrier standard pourrait fonctionner."

"Cela dépend vraiment de la position des États en question. Il se peut qu'il y ait un Grand Prix au calendrier mais que le pays envisage qu'aucun événement sportif ne puisse avoir lieu, ou qu'il envisage que la quarantaine soit obligatoire pour l'entrée sur son territoire, ou pour le retour dans un autre pays."

"Clairement, je suis convaincu que le championnat 2021, et je parle de manière plus globale que la Formule 1, pourra être créatif et flexible, car malheureusement – mais c'est ce que je crois – [la pandémie] ne sera pas finie."

La F1 a pu créer un calendrier plus européen pour 2020 grâce à la disponibilité de circuits de Grade 1 tels que le Mugello, Portimão et le Nürburgring. Todt a indiqué que si la F1 allait avoir la responsabilité d'avoir des circuits en réserve pour 2021, il était satisfait du nombre de pistes de Grade 1 qui en sont capables.

"Encore une fois, je suis certain que cela relève de la responsabilité du détenteur des droits commerciaux, mais bien sûr, nous collaborerons dans la mesure du possible. Une chose est sûre : la F1 doit être accueillie sur un circuit de Grade 1. Cela limite notablement le champ des possibles. Cela dit, c'est assez satisfaisant, car quand on voit la liste des circuits de Grade 1, il y en a beaucoup où il n'y a jamais eu de course automobile. Ce type de recherche doit être mené à nouveau quand la situation se présentera. Pour l'instant, le travail vise à établir un calendrier standard", a conclu le Français.

partages
commentaires

Voir aussi :

Pilote de réserve Mercedes, Gutiérrez est privé de Super Licence

Article précédent

Pilote de réserve Mercedes, Gutiérrez est privé de Super Licence

Article suivant

Paul di Resta sera le réserviste de McLaren à Silverstone

Paul di Resta sera le réserviste de McLaren à Silverstone
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021