Vergne heureux de ses débuts en F1

partages
commentaires
Vergne heureux de ses débuts en F1
31 mars 2012 à 15:29

Jean-Eric Vergne est le seul des trois pilotes Français à avoir marqué des points en ce début de saison 2012

Jean-Eric Vergne est le seul des trois pilotes Français à avoir marqué des points en ce début de saison 2012. Celui qui n'a disputé que deux Grand Prix dans sa carrière, sur des tracés qu'il ne connaissait pas, est heureux de ses débuts en F1 et attend encore plus des courses à venir.

"J’ai passé beaucoup de temps à imaginer comment cela allait se passer lors de mon premier Grand Prix en tant que pilote de F1," commence-t-il. "L’année passée, j’avais roulé le vendredi matin en essais libres, mais être pilote titulaire allait inévitablement être différent."

Vergne est sur un petit nuage depuis les premiers instants et s'enthousiasme de toute la nouveauté, tout en gardant al tête sur les épaules et demeurant concentré sur sa tâche.

"Je m’attendais à ce que ce soit fantastique, au moins deux fois plus intense à tout ce que j’avais connu auparavant dans le sport automobile. Je pensais à tout cela depuis si longtemps que lorsque le moment est arrivé, tout m’a semblé parfaitement normal. La course, la qualification, le travail dans le garage, rien ne m’a semblé étrange".

L'acclimatation a déjà été prouvée par ses résultats. Passé à la limite des points pour son premier GP à Melbourne dans les ultimes hectomètres de course, JEV a assuré en Malaisie, notamment grâce à une stratégie inspirée.

"Marquer mes premiers points en F1 fut génial. Je suis maintenant impatient d’aller en Chine. Nous avons fait quelques erreurs au cours des deux premières courses et j’ai maintenant hâte d’aborder le Grand Prix de Chine en étant plus fort. Mais avant ça, j’ai beaucoup à faire. Aujourd’hui j’ai travaillé dans le simulateur. Il y a beaucoup à faire pour préparer les deux prochaines courses, mais nous avons aussi encore beaucoup de choses à apprendre des deux précédentes en Australie et en Malaisie. Je vais donc beaucoup travailler dans le simulateur et aussi beaucoup parler avec Andrea, mon ingénieur de piste", a-t-il conclu.

Prochain article Formule 1
Fernandes ne tarit pas d'éloges sur Petrov...et Trulli!

Article précédent

Fernandes ne tarit pas d'éloges sur Petrov...et Trulli!

Article suivant

Di Grassi se refuse d'être un pilote payant

Di Grassi se refuse d'être un pilote payant
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jean-Éric Vergne
Type d'article Actualités