Vers des cockpits fermés en 2014 ? (2/2)

La question d’une éventuelle introduction de cockpits fermés en Formule 1 est sur toutes les lèvres, après qu’un drame ait été évité de peu lors du dernier Grand Prix de Belgique

La question d’une éventuelle introduction de cockpits fermés en Formule 1 est sur toutes les lèvres, après qu’un drame ait été évité de peu lors du dernier Grand Prix de Belgique.

Paddy Lowe pense qu’une cage de protection autour de la tête du pilote serait une meilleur solution qu’une bulle de type avion de chasse ou qu'un arceau surélevé. "Nous avons conçu un prototype que nous avons soumis à différents impacts, dont une roue lancée à grande vitesse. Ces tests se sont révélés concluants".

"Nous travaillons désormais sur l’impact qu’aurait notre interprétation sur la visibilité, et nous menons différents tests en simulateur. Idéalement, un pilote veut avoir la vue dégagée, mais quand vous conduisez un van Volkswagen, vous vous habituez à la barre centrale, n’est-ce pas?", a déclaré Lowe, avant de poursuivre plus sérieusement au sujet de cette cage. "Nous avons collecté des données sur la taille qu’auraient les barres de protection, et nous travaillons pour optimiser cette solution".

Stefano Domenicali s’est lui aussi exprimé à ce sujet, et il ne souhaite pas aller trop vite en besogne. "Nous avons eu de la chance que Fernando ne soit pas touché à la tête. Nous travaillons avec la fédération pour trouver le bon système de protection, parce que les systèmes que nous testons actuellement peuvent engendrer d’autres problèmes. Par exemple, il faut pouvoir retirer la protection en cas d’incendie sur la voiture. C’est pourquoi nous devons être prudents avec ces systèmes", a expliqué le directeur de la Scuderia Ferrari.

Aller vite sans se tromper de voie, tel est l’enjeu des discussions au sujet du cockpit fermé. Car si chaque solution est intéressante, elles ont aussi chacune leurs défauts. En effet, il n’est pas dit qu’une cage de protection aurait servi à Felipe Massa, puisque le ressort l’ayant heurté aurait pu passer entre les barres. La bulle en plastique, bien qu’elle ne gêne pas la visibilité par temps sec, pose aussi le problème de l’évacuation de la pluie.

La commission sécurité de la FIA aura donc fort à faire en cette fin d’année, d’autant plus que le temps presse, puisque la conception des monoplaces de 2014 doit débuter dans les prochains mois.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités