Accrochage Vettel-Leclerc : "Le perdant c'est toujours l'équipe"

Christian Horner est bien heureux de ne pas être dans la peau de Mattia Binotto chez Ferrari pour gérer la tension entre ses pilotes. Mais d'autres patrons d'écurie aimeraient toutefois connaître ce luxe !

Accrochage Vettel-Leclerc : "Le perdant c'est toujours l'équipe"

Voir deux monoplaces de la même écurie s'accrocher et abandonner est une situation douloureuse pour tout patron d'équipe. Christian Horner en sait quelque chose, lui qui a connu tel épisode en 2010 lors du Grand Prix de Turquie avec Sebastian Vettel et Mark Webber, ou encore l'an passé à Bakou avec Max Verstappen et Daniel Ricciardo. Fait quasiment inédit dans l'Histoire, à Interlagos ce sont les deux Ferrari qui se sont éliminées sans l'aide de personne d'autre qu'elles-mêmes.

Lire aussi :

L'incident entre Sebastian Vettel et Charles Leclerc a mené à d'inévitables discussions en interne, à Maranello, pour mettre les choses à plat. Les deux hommes ont rapidement été invités à exprimer face caméra leurs excuses pour l'écurie. Néanmoins selon Christian Horner, les pilotes peinent souvent à mesurer à quel point un tel événement est néfaste pour l'équipe.

"Cela dépend du scénario, et chaque écurie a une approche différente, des personnes différentes, donc c'est difficile pour moi de juger la situation de Ferrari", souligne d'abord le directeur de Red Bull Racing. "Mais dans cette situation, le perdant c'est toujours l'équipe. C'est évidemment compliqué. Je suis ravi que ce ne soit pas mes pilotes. C'est toujours une situation difficile. Les pilotes sont des bêtes de compétition, et il y a souvent un conflit entre ce qui est bon pour l'équipe et ce qui est bon pour l'individu."

Si Christian Horner est de ceux qui n'envient pas la tâche à laquelle doit s'atteler Mattia Binotto chez Ferrari, d'autres estiment toutefois qu'il s'agit d'un luxe bienvenu. Car une telle situation conflictuelle entre les pilotes, ainsi exacerbée, se produit généralement lorsqu'une écurie peut se battre aux avant-postes.

"C'est évidemment un défi de gérer deux pilotes qui sont au même niveau", reconnaît ainsi Andreas Seidl, directeur de McLaren. "Et lorsqu'il s'agit de se battre pour des podiums et des victoires, c'est encore plus dur. En même temps, j'ai hâte d'avoir ces problèmes de riche à l'avenir, d'avoir deux pilotes qui se battent pour des podiums ou des victoires, puis de devoir gérer cela dans l'équipe."

partages
commentaires
C'était un 25 novembre : la controverse du drapeau jaune

Article précédent

C'était un 25 novembre : la controverse du drapeau jaune

Article suivant

C'était un 26 novembre : Bernie et l'idée des médailles

C'était un 26 novembre : Bernie et l'idée des médailles
Charger les commentaires
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021