Le Vietnam a lancé la construction du circuit de Hanoï

partages
commentaires
Le Vietnam a lancé la construction du circuit de Hanoï
Par :
20 mars 2019 à 15:45

Nouveau Grand Prix prévu pour le calendrier 2020 de la Formule 1, le Vietnam a donné le coup d'envoi de la construction du tracé urbain de Hanoï.

La saison prochaine, la Formule 1 visitera le 73e circuit de son Histoire. En effet, le calendrier comptera une nouvelle épreuve, située en Asie du Sud-Est, avec l'arrivée du Grand Prix du Vietnam. La piste utilisée et dessinée par Hermann Tilke se situera à Hanoï, la capitale de l'État, et compilera plusieurs portions de certains autres circuits célèbres, comme le Nürburgring, Monaco ou encore Suzuka.

L'agence de presse vietnamienne VNA rapportait il y a quelques jours que les travaux de défrichage s'accéléraient sur les terrains qui vont accueillir l'épreuve et qui entourent le complexe sportif My Dinh. Ce mercredi, en présence de Jean Todt, président de la Fédération Internationale de l'Automobile, et à un peu plus d'un an du premier GP qui doit se courir en avril 2020, la construction officielle du tracé a été lancée.

Lire aussi :

"Cet événement majeur va donner au Vietnam – et en particulier à sa capitale – une exposition internationale", a déclaré Todt lors d'une cérémonie qui a vu la pose de la première pierre de la piste. Cette dernière fera très exactement 5,565 km et sa construction doit s'achever en mars prochain, à quelques semaines de la course donc, selon Vingroup, le conglomérat derrière le projet de Grand Prix.

"Je suis impatient de vous voir dans un an sur la grille de départ du premier Grand Prix du Vietnam de Formule 1, à Hanoï", a ajouté Jean Todt. Le Vietnam sera le troisième pays d'Asie du Sud-Est à accueillir un Grand Prix après la Malaisie, dont l'épreuve n'est plus au calendrier après l'avoir été entre 1999 et 2017, et Singapour, premier GP nocturne de l'Histoire de la discipline et présent sans discontinuer depuis 2008.

Le visage du calendrier 2020 de la Formule 1 est encore loin d'être connu totalement car le contrat de cinq Grands Prix expire au-delà de la saison en cours. Ainsi, la présence des GP d'Espagne, de Grande-Bretagne, d'Allemagne, d'Italie et du Mexique est pour le moment en suspens, même si les dirigeants du championnat ont indiqué vouloir "se battre" pour les maintenir.

Article suivant
Verstappen : Une bonne voiture limite le risque d'erreurs

Article précédent

Verstappen : Une bonne voiture limite le risque d'erreurs

Article suivant

La nouvelle direction de Ferrari rend la F1 optimiste en vue de 2021

La nouvelle direction de Ferrari rend la F1 optimiste en vue de 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Tags jean todt , vietnam , hanoi
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu