Contenu spécial
Formule 1 GP du Canada

Transports, papiers… Comment préparer son voyage au GP du Canada

Vous vous rendez au Grand Prix du Canada, ou vous envisagez ce voyage pour l’an prochain ? Motorsport.com vous guide, de l’AVE (Autorisation de Voyage Electronique) jusqu’aux transports sur place !

Robert Kubica, Williams FW42, attend en fond de grille

Prévoir le décalage horaire

Lors d’un week-end de course, une journée peut paraître longue sur un circuit. Avec les catégories de support, les pauses entre les sessions, sans oublier les déplacements autour du circuit pour assister aux différentes animations : un Grand Prix est rarement synonyme de repos !

Pour profiter pleinement de son voyage, il est donc important de bien anticiper le décalage horaire, d’autant que le Canada compte plusieurs fuseaux. Durant l’été, la différence est de six heures entre Montréal et le fuseau CEST (celui de la France, de la Belgique ou encore de la Suisse). En tenant compte du temps de vol, un départ à 16h depuis Paris vous ferait arriver à Montréal à 18h, le même jour. Attention également à votre retour : si vous vous envolez à 18h, vous arriverez le lendemain à 7h en France. N’oubliez pas de prévoir cette journée de voyage lors de votre retour.

Profitez-en pour explorer Montréal

Si vous prévoyez de vous rendre au Canada sur plusieurs jours, le Grand Prix à Montréal est une excellente occasion de découvrir la culture locale tout en profitant d’un événement sportif majeur. Plus grande ville de la province du Québec (sans en être la capitale) et première ville francophone du pays, Montréal est très animée et ne dort (presque) jamais. 

Avec les températures estivales, la période de juin est idéale pour flâner dans les rues du Vieux Montréal, découvrir les célèbres escaliers du Mont Royal ou bien encore assister aux nombreux festivals dans le quartier des spectacles, près de la Place des Arts. Si vous cherchez des zones plus calmes pour reposer vos oreilles après le week-end de Grand Prix, le parc Mont Royal (et son Lac des Castors) ou le Vieux Port sont des lieux parfaits pour souffler. Cependant, Montréal est une grande ville, et il vous faudra du temps pour en explorer les moindres recoins : pensez à planifier et réserver vos visites à l’avance ! D'autant que la semaine du Grand Prix est tout simplement exceptionnelle et fait vibrer la ville de part en part !

L'un des circuits les plus accessibles

Les circuits urbains possèdent de nombreux avantages par rapport aux classiques, et assister à un Grand Prix en ville est une expérience unique. Les courses sont animées avec la proximité des murs, tout le confort est situé à quelques minutes à pied de la piste et son accès, gros point noir de certains tracés permanents, y est facilité.

Bien que situé sur l’île Notre Dame, le circuit Gilles Villeneuve est proche du centre-ville et relié au réseau de transports de Montréal. La ligne jaune du métro passe par l’île Sainte-Hélène, juste à côté du circuit, et le bus 777 vous permet de rejoindre directement l’intérieur du tracé. Pour le Grand Prix du Canada, pas d’embouteillages : le circuit est en ville, l’entrée et la sortie se font donc en quelques minutes ! Inutile donc de payer un emplacement de parking, et les hôtels et restaurants se trouvent à seulement quelques pas des tribunes.

N'oubliez pas votre AVE !

Partir à l’étranger, surtout en dehors de l’Union Européenne, nécessite toujours des démarches administratives, et il ne faudrait pas gâcher la fête en manquant de préparation ! N'oubliez pas que voyager hors Union Européenne est bien différent en termes de formalités et que les frontières demeurent des notions prises au sérieux ! Pour le Canada, vous aurez besoin d’une AVE (Autorisation de Voyage Électronique). Ce document qui fait office de visa, entré en vigueur en 2016, est désormais obligatoire pour tout étranger qui se rend dans le pays par avion. 

Vous n’avez pas pensé à préparer votre AVE ? Pas de panique : le site demandevisa.fr s’occupe des démarches pour vous, le tout en quelques minutes seulement ! Rendez-vous sur leur site pour faire votre demande d'AVE Canada . Un service sérieux et efficace, établi par des professionnels habitués à traiter ce genre de démarches pouvant parfois intimider. Plus d’informations, notamment sur la validité de l’AVE Canada.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Verstappen : Les soucis de Red Bull prouvent que le DRS est nécessaire
Article suivant Wolff ne souhaite pas changer le format de Drive to Survive

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France