L'écurie Williams a été vendue dans son intégralité

L'écurie Williams est officiellement vendue à un fonds d'investissement basé aux États-Unis mais conservera son identité et son siège au Royaume-Uni.

L'écurie Williams a été vendue dans son intégralité

Quelques semaines après avoir annoncé officiellement le lancement d'un processus pour rechercher de nouveaux investisseurs, l'équipe Williams change de mains. Ce scénario n'était pas exclu et c'est celui qui a été privilégié puisque c'est une vente totale de l'écurie qui est officialisée ce vendredi. Williams Racing a ainsi été racheté par Dorilton Capital, avec l'ambition de ramener la structure créée par Frank Williams dans les années 70 dans une position plus compétitive. L'annonce survient dans la foulée de la signature des nouveaux Accords Concorde, qui a été confirmée en milieu de semaine et engage l'équipe jusqu'en 2025.

Lire aussi :

Dorilton Capital est un fonds d'investissement privé basé aux États-Unis, qui a déjà à son actif plusieurs opérations de ce genre. Tout en changeant de mains, l'écurie assure que les nouveaux propriétaires ont une parfaite compréhension de l'identité et de l'héritage de l'écurie, et qu'ils respecteront ses valeurs ainsi que sa culture tout en essayant de la faire entrer dans une nouvelle ère. Il est d'ores et déjà annoncé que l'écurie demeurera dans ses locaux historiques de Grove. 

La fin d'une "équipe familiale"

 Sir Frank Williams, Martin Brundle, Claire Williams, Riccardo Patrese, Nigel Mansell

"L'examen stratégique a été un processus utile et a prouvé que tant la Formule 1 que Williams ont de la crédibilité et de la valeur", explique Claire Williams, directrice adjointe de l'équipe. "Nous sommes à présent parvenus à une conclusion et nous sommes ravis que Dorilton soit le nouveau propriétaire de l'équipe. Lorsque nous avons entamé ce processus, nous voulions trouver un partenaire qui partageait la même passion et les mêmes valeurs, qui reconnaissait le potentiel de l'équipe et qui pouvait libérer sa puissance. C'est exactement ce que nous avons trouvé avec Dorilton. Des gens qui comprennent le sport et qui savent ce qu'il faut pour réussir. Des gens qui respectent l'héritage de l'équipe et qui feront tout pour qu'elle réussisse à l'avenir."

"Dans notre famille, nous avons toujours fait passer notre équipe en premier. Faire en sorte que l'équipe réussisse à nouveau et protéger notre personnel a été au cœur de ce processus depuis le début. C'est peut-être la fin d'une époque pour Williams en tant qu'équipe familiale, mais nous savons qu'elle est entre de bonnes mains. La vente assure la survie de l'équipe, mais surtout, elle ouvre la voie au succès. Nous sommes extrêmement reconnaissants à Dorilton pour la confiance dont ils ont fait preuve à l'égard de notre équipe et nous nous réjouissons de travailler avec eux désormais. Je tiens également à remercier le conseil d'administration de Williams et nos conseillers qui ont travaillé sans relâche au cours des derniers mois pour que cela se réalise, ainsi que nos employés qui sont restés fidèles."

Président de Dorilton Capital, Matthew Savage insiste sur les "perspectives de l'entreprise" pour justifier le rachat de Williams, avec l'ambition d'ouvrir une nouvelle page couronnée de succès pour le team. "Nous pensons être le partenaire idéal pour la compagnie grâce à notre style d'investissement flexible et patient, qui permettra à l'équipe de se concentrer sur son objectif, qui est de revenir à l'avant de la grille", promet-il. "Nous sommes impatients de travailler avec Williams pour effectuer un examen détaillé de l'entreprise afin de déterminer dans quels domaines les nouveaux investissements devraient être dirigés. Nous sommes également conscients des installations de classe mondiale qui se trouvent à Grove et nous confirmons qu'il n'est pas prévu de délocaliser."

Pour Mike O'Driscoll, PDG de Williams, l'opération officialisée aujourd'hui "marque une nouvelle étape dans l'Histoire de Williams". Il estime que "la compagnie a achevé avec succès son examen stratégique et nous sommes heureux d'annoncer la vente à Dorilton Capital, qui offre aux actionnaires une issue favorable et garantit l'avenir à long terme de la compagnie".

partages
commentaires
Il y a 15 ans : Räikkönen premier vainqueur en Turquie

Article précédent

Il y a 15 ans : Räikkönen premier vainqueur en Turquie

Article suivant

Des tests sur de nouveaux circuits auraient envoyé "un mauvais signal"

Des tests sur de nouveaux circuits auraient envoyé "un mauvais signal"
Charger les commentaires
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021