Williams minimise l'inquiétude autour des pièces de rechange

partages
commentaires
Williams minimise l'inquiétude autour des pièces de rechange
Par :
29 mars 2019 à 15:20

Claire Williams ne redoute pas le manque de pièces de rechange ce week-end à Bahreïn, et considère que l'écurie pourra tout de même se concentrer normalement sur son programme.

George Russell, Williams Racing FW42
Claire Williams, team principal Williams Racing
Robert Kubica, Williams FW42, dans son stand
Robert Kubica, Williams FW42
Un détail technique de la Williams
George Russell, Williams Racing

Claire Williams ne nie pas le manque de pièces de rechange bel et bien réel pour son écurie à Bahreïn, comme l'a révélé Robert Kubica jeudi, mais la directrice adjointe de l'écurie relativise l'incidence que cela aura sur le déroulement du week-end. Le pilote polonais a évoqué la nécessité d'être prudent dans l'attaque des vibreurs pour ne pas avoir à remplacer des éléments de la FW42 sur le circuit de Sakhir, alors que son fond plat endommagé dès les EL1 à Melbourne n'avait pas pu être remplacé.

Néanmoins, Claire Williams assure que l'écurie britannique a tout ce qu'il faut pour respecter un programme de roulage normal. "Nous avons un peu de retard accumulé du fait de ne pas avoir pu mettre la voiture en piste quand on le voulait lors des essais hivernaux", admet-elle au micro de Sky Sports. "Mais tout le monde a travaillé très dur à l'usine pour s'assurer d'avoir les pièces de rechange nécessaires."

"Pour être franche, nous avons du rechange pour toutes les pièces dont nous avons besoin, nous devons seulement faire en sorte que les pilotes ne fassent rien en piste qui puisse compromettre cela. À cette période de l'année, beaucoup d'équipes sont de toute manière dans une situation similaire. Il est clair que nous ne nous aidons pas. Quoi qu'il en soit, ce n'est pas quelque chose qui m'inquiète trop."

Lire aussi :

La situation sportive de Williams est délicate depuis les essais hivernaux et le retard accumulé avec la nouvelle monoplace. En manque de préparation, l'équipe travaille d'arrache-pied pour extraire le maximum d'une F1 qui, pour le moment, ne décolle pas des dernières places. Elle a même fait appel à Patrick Head pour apporter des conseils à l'ingénierie de Grove.

"Je crois qu'avec les chronos, notre position est évidente", reprend Claire Williams. "Je ne pense pas que ce soit forcément dû au fait d'avoir manqué deux journées d'essais, c'est juste la voiture que nous avons. Comme vous pouvez vous en douter, nous avons un plan mis en place à l'usine pour tenter de rattraper l'écart, même avec la neuvième place [au niveau des équipes], et c'est là-dessus que se concentrent les efforts de tout le monde."

Article suivant
L'adoption des règles châssis F1 2021 repoussée à décembre ?

Article précédent

L'adoption des règles châssis F1 2021 repoussée à décembre ?

Article suivant

Affaire classée entre Hülkenberg et Giovinazzi

Affaire classée entre Hülkenberg et Giovinazzi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Lieu Sakhir
Pilotes Robert Kubica , George Russell
Équipes Williams
Tags claire williams , FW42
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu