Zandvoort désormais seul candidat à un GP des Pays-Bas

partages
commentaires
Zandvoort désormais seul candidat à un GP des Pays-Bas
Par :
4 mars 2019 à 15:31

La Formule 1 estimant que le circuit d'Assen n'est pas un candidat "adapté" pour accueillir un Grand Prix, Zandvoort est désormais seul en lice pour espérer ramener la catégorie reine aux Pays-Bas.

Les deux pistes ont fait part de leur envie d'accueillir un Grand Prix des Pays-Bas, mais Zandvoort a pris plusieurs longueurs d'avance ces derniers mois, décrochant notamment un accord d'exclusivité pour être le seul interlocuteur de la F1 jusqu'à la fin du mois de mars.

En cas d'échec, Assen était envisagé comme un plan B, le tracé accueillant déjà le MotoGP ou le DTM, et prétendant disposer des fonds nécessaires. Ce n'est toutefois pas l'avis du NLsportraad (Conseil néerlandais du sport). Celui-ci a publié une lettre ouverte adressée au parlement, à plusieurs ministres, à des villes et provinces concernées ainsi qu'au Formula One Management pour faire part de sa position. Cette lettre fait état du fait qu'Assen n'est plus une option, et demande au gouvernement de soutenir pleinement la candidature de Zandvoort.

Lire aussi :

"Les contacts directs entre le NLsportraad et le responsable de la FOM clarifie le fait que Zandvoort est le seul candidat capable d'organiser un Grand Prix de Formule 1 aux Pays-Bas, en raison de son histoire et de sa proximité avec des grandes villes et des aéroports", écrivent Michael van Praag, président du NLsportraad, et Mariette van der Voet, secrétaire générale. "La FOM a fait savoir que la seule possibilité pour qu'un Grand Prix de Formule 1 soit attribué aux Pays-Bas était que le dossier économique de Zandvoort soit bouclé dans les délais discutés."

Le projet de Grand Prix à Zandvoort est malheureusement handicapé par des difficultés de financement, puisqu'aucun soutien financier n'est apporté à l'échelon local ou national pour couvrir les coûts de rénovation de certaines infrastructures ou le versement d'une somme permettant de décrocher l'organisation de l'épreuve. Depuis que le gouvernement a publiquement fait savoir qu'il n'apporterait pas d'aide économique, l'intérêt des sponsors aurait également décliné.

C'est ce qui pousse le NLsportraad à demander au gouvernement ainsi qu'aux villes et provinces concernées d'ouvrir des discussions afin de trouver un moyen d'apporter leur soutien, jugeant "indispensable" la collaboration de toutes les parties dans l'espoir d'organiser un Grand Prix des Pays-Bas pour la première fois depuis 1985.

Article suivant
Gasly a conservé son ingénieur Honda chez Red Bull

Article précédent

Gasly a conservé son ingénieur Honda chez Red Bull

Article suivant

Rétro 1978 - La sombre affaire de plagiat impliquant Arrows

Rétro 1978 - La sombre affaire de plagiat impliquant Arrows
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu