Flörsch souffre d'une fracture à la colonne vertébrale

partages
commentaires
Flörsch souffre d'une fracture à la colonne vertébrale
Par : Benjamin Vinel
18 nov. 2018 à 10:57

L'écurie Van Amersfoort Racing vient de publier sur les réseaux sociaux le premier diagnostic des blessures de Sophia Flörsch suite à son accident au Grand Prix de Macao.

Sophia Flörsch, Van Amersfoort Racing
Sophia Flörsch, Van Amersfoort Racing Dallara F317 - Mercedes-Benz
Sho Tsuboi, TOM'S
Sophia Flörsch, Van Amersfoort Racing
Guanyu Zhou, PREMA Theodore Racing Dallara F317 - Mercedes-Benz
Sophia Flörsch, Van Amersfoort Racing

Sophia Flörsch a décollé à 276 km/h dans la zone la plus rapide du circuit de Macao au quatrième tour du Grand Prix. Après avoir percuté Sho Tsuboi alors que sa monoplace était déjà en perdition, l'Allemande de 17 ans a traversé le grillage de protection à très haute vitesse au virage de Lisboa, avant de percuter un abri situé en hauteur, où se trouvaient des photographes et cameramen.

Lire aussi :

Le communiqué médical, qui date de 16h40 heure locale (soit 56 minutes après l'accident), indique que Flörsch est restée consciente mais s'est plainte de douleurs au dos. Ses constantes vitales sont stables, mais une fracture à la colonne vertébrale est malheureusement diagnostiquée.

Tsuboi a également été hospitalisé, tout comme deux photographes et un commissaire. Le pilote japonais se plaint de "douleurs lombaires" qui font actuellement l'objet d'examens médicaux. Le commissaire, Chan Cha In, a été touché à la tête, avec notamment une fracture de la mâchoire, tandis que son abdomen a été compressé par le choc. Le photographe Chan Weng Wang est blessé au foie, et son confrère Hiroyuki Minami a subi une commotion cérébrale.

Zhou explique l'accident

Guan Yu Zhou, qui s'élançait du fond de grille suite à son accident lors de la course qualificative, s'est retrouvé bien malgré lui aux premières loges pour assister à cet incident. Ce dernier, survenu au restart après une neutralisation par le Safety Car, a été provoqué par la présence de drapeaux jaunes dans cette ligne droite, selon Zhou.

"C'était un moment vraiment effrayant", déclare le pilote Prema. "Après Mandarin [courbe à droite qui se passe à fond], j'ai vu le drapeau jaune, mais je crois que c'était juste une erreur de ce poste de commissaires. Sophia était très proche de Jehan [Daruvala], donc quand Jehan a freiné tôt, elle n'a pas eu le temps de réagir. Elle a percuté la roue arrière droite de Jehan, a fait un 180° et, en l'air, a percuté l'autre voiture [celle de Tsuboi, ndlr]. J'espère juste qu'elle va bien."

Frits van Amersfoort, fondateur de l'écurie éponyme, a fait savoir son soulagement que sa protégée ait survécu : "Il faut remercier les anges qui étaient avec elle aujourd'hui, et la solidité fantastique de la monoplace Dallara."

Flörsch : "Je vais bien"

Sophia Flörsch a tenu à rassurer la communauté du sport automobile par un tweet publié à 12h46 heure française, soit quatre heures après l'accident.

"Je voulais juste informer tout le monde que je vais bien, mais je vais me faire opérer demain matin", écrit-elle. "Merci à la FIA, ainsi qu'à HWA et Mercedes, qui prennent grand soin de moi. Merci à tout le monde de vos messages de soutien. Je vous tiens au courant."

 

Propos recueillis par Marcus Simmons

Article suivant
Dan Ticktum remporte (encore) le Grand Prix de Macao !

Article précédent

Dan Ticktum remporte (encore) le Grand Prix de Macao !

Article suivant

Ticktum se félicite de ses "trois victoires d'affilée" à Macao

Ticktum se félicite de ses "trois victoires d'affilée" à Macao
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries F3 Europe , Formule 3
Événement GP de Macao
Pilotes Sophia Floersch
Équipes Van Amersfoort Racing
Auteur Benjamin Vinel