Pedro de la Rosa revient sur sa première journée chez Ferrari

Pedro de la Rosa a pu pour la première fois prendre le volant de la Ferrari F138 aujourd'hui, lors de la dernière journée des essais de Jerez

Pedro de la Rosa a pu pour la première fois prendre le volant de la Ferrari F138 aujourd'hui, lors de la dernière journée des essais de Jerez. Le pilote espagnol a toutefois eu un soucis dès son deuxième tour d'installation.

Sur problème de boîte de vitesse, de la Rosa a dû arrêter sa voiture sur le bord de la piste avec un léger feu à l'arrière. Les mécaniciens Ferrari ont rapidement réparé le problème et de la Rosa a pu boucler un programme réduit l'après-midi.

"Globalement c'était une journée très positive, je peux enfin savoir comment la voiture se comporte en réalité. Nous avons désormais une plateforme solide sur laquelle travailler dans le simulateur."

De la Rosa a connu en une journée un véritable ascenseur émotionnel, puisqu'en l'espace de quelques virages il a connu les hauts du pilotage d'une Ferrari et les bas d'un arrêt prématuré.

"Quand je suis sorti de la voiture après mon souci de boîte, j'étais très déçu car j'ai attendu une opportunité comme celle-ci toute ma vie et devoir déjà sortir après 2 tours c'était terrible et en plus, l'arrière de la voiture était en feu !"

De la Rosa va maintenant pouvoir travailler sur le simulateur Ferrari, dont le développement a commencé plus tard que celui de McLaren par exemple. Un retard que l'écurie va mettre du temps à rattraper selon son pilote essayeur.

"Je ne sais pas combien de travail nous allons devoir abattre mais il faut être réaliste, le simulateur McLaren a été démarré en 2003, bien avant nous. Mon rôle ici était de pouvoir accélérer le processus d'amélioration du simulateur. On va maintenant devoir travailler d'arrache-pied."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Pedro de la Rosa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités