De Vries veut rester en Formule E après le départ de Mercedes

Alors que Nyck de Vries et Mercedes démarrent leur dernière année de collaboration en Formule E, la marque à l'étoile se retirant des circuits à la fin de la saison, le Champion du monde en titre vise à prolonger sa carrière dans le peloton électrique.

Nyck de Vries, Mercedes-Benz EQ, EQ Silver Arrow 02

En voyant Nyck de Vries remporter aisément le championnat de Formule 2 en 2019, les observateurs s'attendaient à voir le Néerlandais monter l'ultime marche en faisant son trou en Formule 1. Toutefois, de Vries n'a pas emprunté ce chemin et a préféré prendre la direction de la Formule E, au sein d'une équipe Mercedes nouvellement formée. Un choix de carrière qui s'est avéré payant puisque l'an passé, le pilote est devenu le tout premier Champion du monde de la discipline zéro émission.

Mais l'aventure de Mercedes en Formule E prend fin en 2022. À l'issue de la huitième saison du championnat électrique, le constructeur allemand cessera ses activités afin de concentrer ses forces sur la Formule 1. Par conséquent, Nyck de Vries et son coéquipier Stoffel Vandoorne seront sans volant cet été, une fois la finale jouée.

L'on peut alors se demander si les deux hommes imiteront leur employeur en se retirant à leur tour, de Vries ayant notamment été cité parmi les nombreux candidats pour un volant chez Williams en Formule 1 l'an passé. Cependant, le pilote néerlandais ne songe pas à la catégorie reine et continue de prioriser un double programme en Formule E et en Endurance.

"Je suis certainement ouvert à cela", explique-t-il lorsque Motorsport.com lui demande s'il souhaite poursuivre l'aventure en Formule E avec une autre structure. "En fait, j'espère vraiment pouvoir continuer à courir en Formule E en combinaison avec le WEC ou autre chose en Endurance. Ces deux [compétitions] réunies forment un très beau programme et m'offrent un emploi du temps chargé, ce qui me permet de rester affûté et actif, ce qui est très important à mon avis. Clairement, mon objectif est de rester en Formule E et de continuer à combiner cela avec quelque chose en Endurance."

Nyck de Vries, Mercedes-Benz EQ

Nyck de Vries, Mercedes-Benz EQ

Si les plans de Nyck de Vries ne se matérialisaient pas, le Néerlandais pourrait trouver une porte de sortie en IndyCar. Le pilote a pris le volant d'une monoplace américaine le mois dernier avec l'équipe Meyer Shank Racing. Des essais qui ont impressionné Michael Shank, propriétaire de la structure.

Alors, verra-t-on un jour de Vries en IndyCar ? "Oui, peut-être !" répond-il. "Bien sûr, il est difficile de se projeter dans l'avenir. Le monde change rapidement. Il va y avoir des changements, surtout avec le départ de Mercedes de la Formule E. Le [WEC] a du succès et deviendra très intéressant à partir de 2023 lorsque tous les constructeurs y seront actifs. Je vais devoir attendre les deux prochains mois pour voir comment les choses évoluent. Mais l'IndyCar est un championnat formidable, très compétitif. Avec une bonne équipe et de bons ingénieurs, vous pouvez vous battre pour la victoire. Vous n'avez pas nécessairement besoin d'avoir une voiture bien développée car elles sont fondamentalement très similaires."

"Cela dit, la culture américaine est très différente. Mais cela a aussi son charme. Donc je ne sais pas encore. Je garde toutes mes options ouvertes. Pour l'instant, j'attends avec impatience le début de la saison de Formule E. J'espère que nous pourrons bien la terminer avec Mercedes. Après cela, je verrai ce que l'avenir me réserve."

La saison 2021-22 du Championnat du monde de Formule E débutera ce vendredi avec deux E-Prix disputés à Diriyah, en Arabie saoudite.

Propos recueillis par Erwin Jaeggi

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent TV : la Formule E reste sur L'Équipe, la ROC est pour Canal+
Article suivant Des prétendants au titre plus dominateurs cette saison ?

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France