La FE prévoit cinq ou six autres courses cette saison

partages
commentaires
La FE prévoit cinq ou six autres courses cette saison
Par :
Co-auteur: James Allen
16 avr. 2020 à 09:27

La Formule E vise "cinq ou six" courses supplémentaires cette saison, qui pourraient avoir lieu à huis clos, selon le fondateur et président du championnat, Alejandro Agag.

Cinq courses en quatre meetings ont eu lieu jusqu'à présent, mais la réglementation sportive de la FE requiert un minimum de six meetings pour que le championnat soit validé.

La saison de Formule E est actuellement interrompue pour deux mois en réponse à la pandémie de COVID-19, mais trois autres rendez-vous sont prévus : Berlin le 21 juin, New York le 11 juillet et la double manche de Londres les 25 et 26 juillet.

Lire aussi :

Dans un entretien exclusif avec Motorsport.com pour la série #ThinkingForward, Agag déclare que la FE souhaite organiser deux ou trois meetings supplémentaires : "Pour nous, ce serait génial si nous pouvions finir la saison avec davantage de courses. C'est l'objectif. En serons-nous capables ? Nous ne le savons pas. Actuellement, on dirait que ce sera probablement le cas, ou peut-être."

"Nous serons peut-être en mesure de continuer en juillet, en août, en septembre. Nous avons donc ces mois-là pour organiser des courses. Je pense qu'en faire cinq ou six en Europe ou dans un de ces endroits [Jakarta ou Séoul] est notre objectif, et tout est réalisable à ce stade. Nous avons évidemment une relation très étroite avec toutes les villes. Nous sommes restés en contact constant avec elles, et en somme, tout est reporté d'un an."

Lorsque nous lui demandons si la FE donnera la priorité au report des éditions inaugurales des E-Prix de Jakarta et de Séoul, qui payent pour accueillir leur course, Agag répond : "Aller à Jakarta et à Séoul est plus compliqué. Nous le voulons et nous essaierons peut-être. Séoul en particulier serait vraiment très important, car le nombre de cas a chuté là-bas. Mais la question est : est-ce que tout le monde sera autorisé à s'y rendre et à revenir sans problème, avec les quarantaines et le reste ? Cela dépendra complètement de la situation à ce moment-là."

Agag déclare également que le business model de la FE, qui ne dépend pas de la billetterie, permet au championnat d'évaluer la possibilité de courses à huis clos : "Le grand avantage de notre modèle est que nous ne dépendons pas des revenus de la billetterie, nous pouvons donc tenir des courses sans public. Nous sommes plus ou moins flexibles et c'est peut-être ce que nous ferons. Je pense que nous sommes dans une position convenable."

Article suivant
L'E-Prix de Londres pourrait changer de circuit

Article précédent

L'E-Prix de Londres pourrait changer de circuit

Article suivant

Report de la Gen3 : pas de décision avant l'été

Report de la Gen3 : pas de décision avant l'été
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Auteur Matt Kew