Jaguar Land Rover s'engage officiellement dans la Gen3 en Formule E

Jaguar Land Rover s'est officiellement engagé en tant que constructeur pour la Gen3 de la Formule E et conservera son équipe jusqu'en 2025-26.

Jaguar Land Rover s'engage officiellement dans la Gen3 en Formule E

L'équipe Jaguar Racing s'est déjà inscrite aux nouvelles règles, qui entreront en vigueur lors de la saison 2022-23, avant la double manche de Rome en avril dernier. Cela a permis à l'écurie d'assister au premier Groupe de Travail Technique au sujet des voitures de Gen3, plus légères de 120 kg et dont la puissance augmentera jusqu'à 470 ch.

Jaguar a donc pu accéder à des données FIA provenant des différents fournisseurs que sont Spark Racing Technology (châssis), Williams Advanced Engineering (batteries) – par ailleurs partenaire technique de Jaguar Racing – et Hankook (pneus) afin de débuter son travail sur le développement. Toutefois, cela ne garantissait pas une participation à la nouvelle ère réglementaire.

Jaguar Land Rover (JLR) confirme donc ce jeudi matin rejoindre Mahindra, DS Automobiles, Porsche, Nissan et NIO dans le groupe des constructeurs qui sont engagés dans la Gen3. Cette décision accompagne le projet de la marque de proposer une flotte de voitures totalement électriques à partir de 2025.

Lire aussi :

Cette décision met également un terme à des spéculations de longue date sur l'engagement financier du constructeur dans la série, qui s'inscrivaient dans un contexte de licenciements dans l'ensemble de l'entreprise et de suppression du Jaguar I-Pace eTrophy une saison avant la fin de son contrat de trois ans.

Thierry Bolloré, directeur général de JLR, a déclaré : "L'ère Gen3 de la Formule E est un nouveau chapitre passionnant pour le Championnat du monde tout électrique. Il s'avère déjà être l'environnement parfait pour concevoir, collaborer, tester et développer de nouvelles technologies durables à un rythme soutenu."

Le président de la FIA, Jean Todt, a déclaré : "À l'aube d'une nouvelle étape technique importante pour le Championnat du monde de Formule E de la FIA, je salue Jaguar Racing en tant que constructeur premium à s'engager dans la prochaine ère de la discipline."

"La voiture de la Gen3 va en effet asseoir davantage les principes qui ont fait le succès du championnat. Il est positif de voir une telle équipe poursuivre avec nous la mission commune de développer la technologie des véhicules électriques et de promouvoir la mobilité durable."

La décision de Jaguar Land Rover fait de Mercedes le dernier des grands constructeurs automobiles à n'avoir pas révélé sa position, Audi et BMW devant quitter la Formule E à la fin de la campagne actuelle. Dans le même temps, Dragon Penske Autosport devrait continuer après avoir annoncé que son partenaire technique Bosch construirait son groupe motopropulseur de Gen3, bien qu'aucun engagement formel n'ait été communiqué.

Jamie Reigle, directeur général de la Formule E, a ajouté : "Jaguar est un acteur clé de l'avenir des véhicules électriques de luxe. Le fait que l'un de nos plus anciens supporters, Jaguar Racing, s'engage dans la Gen3 en prévision de la saison 2022-23 témoigne de notre objectif commun."

Le pilote Jaguar Racing, Sam Bird, est actuellement en tête du classement des pilotes avant les quatre dernières courses de la saison 2020-21, tandis que l'équipe occupe la troisième place du championnat constructeurs et se trouve à cinq points du leader actuel, Envision Virgin Racing.

partages
commentaires
E-Prix de Londres : la quantité d'énergie réduite pour le spectacle
Article précédent

E-Prix de Londres : la quantité d'énergie réduite pour le spectacle

Article suivant

Susie Wolff : "Un seul Wolff en F1 est suffisant !"

Susie Wolff : "Un seul Wolff en F1 est suffisant !"
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021