Porsche fait appel de la disqualification de Wehrlein

Porsche a fait appel de la disqualification de Pascal Wehrlein, qui a perdu la victoire lors de la première course de l'E-Prix de Puebla.

Porsche fait appel de la disqualification de Wehrlein

Pascal Wehrlein avait remporté la première manche de l'E-Prix de Puebla de main de maître, n'ayant jamais réellement été menacé par ses concurrents, avant d'être disqualifié sous le drapeau à damier en raison d'une infraction technique – à savoir des pneus qui n'étaient pas officiellement déclarés, ce qui a empêché Michelin d'effectuer la "gestion requise de la pression", selon un communiqué de la FIA. L'autre Porsche, celle d'André Lotterer, et les Nissan e.dams ont subi le même sort.

Lire aussi :

"Malheureusement, un petit dysfonctionnement administratif dans notre équipe – une erreur que nous avons commise – a causé la disqualification de nos deux voitures", a expliqué Amiel Lindesay à Motorsport.com. "C'est une infraction technique. Il n'y a pas de volonté de nuire. Les règles sont les règles, mais c'est plutôt sévère. Ce sont les mêmes pneus que nous avons utilisés en qualifications."

"La fonction 'course' n'a pas été activée sur le système. Toute cette histoire de passeport technique [de la monoplace] est probablement un tout autre sujet dont il nous faut évidemment discuter en détail. Nous ne sommes pas les seuls à se battre avec le système. Cela pourrait être simplifié."

L'erreur est liée à l'Article 36.5 du Règlement Sportif, qui indique : "Quand apparaît le signal de dix minutes [avant la course], le numéro d'indentification des pneus montés, ou qui seront montés, et utilisés sur chaque voiture doit avoir été déclaré au Délégué Technique de la FIA via le portail dédié."

Lindesay a précisé : "Cela n'a pas été identifié avant la course, c'est la première chose à dire. Normalement, cela apparaît avant la course du côté de la FIA, mais ça n'a pas été le cas. Et ils ne sont pas obligés de nous en informer. Ils ne l'ont pas vu sur la grille. Ils ne voient pas quel est le problème avant de revenir, en fait. En somme, les pressions des pneus manquaient, et ils sont retournés à leur garage. Même si nous l'avions remarqué pendant la course, le résultat aurait été le même."

Ainsi, contrairement à Nissan e.dams, Porsche a décidé de protester. "Nous avons fait appel et nous estimons que c'est trop sévère dans ces circonstances. Il n'y a pas de gain de performance sur la voiture. C'était une erreur administrative de notre côté, dont nous prenons la responsabilité. Mais cela n'a pas changé la performance de la voiture, et cliquer à gauche ou à droite ne devrait pas affecter le résultat de la course."

Une chose est sûre : voir le leader disqualifié au moment où il passait sous le drapeau à damier était un spectacle étrange, qui n'a vraiment pas plu à Alejandro Agag, cofondateur du championnat.

"J'étais très animé parce que j'adore la course, j'adore les vraies courses", a déclaré Agag. "J'ai vu un spectacle fantastique de la part de Porsche et de Pascal. Je n'étais pas content qu'ils ne gagnent pas. Nous devons en tirer des leçons. Nous apprenons en permanence. En fait, nous devrions présenter nos excuses aux fans, parce qu'ils ne savent pas ce qui s'est passé."

Lire aussi :

"Cette leçon est simple. Il faut vérifier avant la course que tout le monde a enregistré les bons pneus. C'est tout. Maintenant vous comprenez pourquoi j'étais tellement en colère hier. J'avais envie de tuer quelqu'un ! Heureusement, je ne l'ai pas fait."

Propos recueillis par Matt Kew

partages
commentaires
Rowland en pole, les favoris se marchent sur les pieds

Article précédent

Rowland en pole, les favoris se marchent sur les pieds

Article suivant

Mortara remporte une victoire autoritaire à Puebla

Mortara remporte une victoire autoritaire à Puebla
Charger les commentaires
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
Exit Audi et BMW : la Formule E se doit d'être plus pertinente Prime

Exit Audi et BMW : la Formule E se doit d'être plus pertinente

Les départs d'Audi et BMW de la Formule E représentent le premier gros revers de la discipline qui se targuait jusqu'à présent d'être la destination de choix pour les constructeurs automobiles concentrés sur l'électrique – même si la discipline a le plus grand mal à intégrer les constructeurs japonais à son concept ,malgré des appels du pied constants et insistants. Désormais, il faut aussi contenir la fuite des autres.

Formule E
6 déc. 2020