Venturi face à un casse-tête pour choisir ses pilotes

Des boîtes de vitesses défectueuses ont empêché l'écurie Venturi d'effectuer le roulage prévu lors des essais de pré-saison, compromettant l'évaluation des pilotes pour son line-up 2017-18 en Formule E.

Venturi face à un casse-tête pour choisir ses pilotes
Maro Engel, Venturi
Edoardo Mortara, Venturi Formula E Team
Maro Engel, Venturi
Maro Engel, Venturi
James Rossiter, Venturi Formula E Team
Edoardo Mortara, Venturi Formula E Team
James Rossiter, Venturi Formula E Team
Michael Benyahia, Venturi Formula E Team
Edoardo Mortara, Venturi Formula E Team
James Rossiter, Venturi Formula E Team

Venturi a fait rouler son pilote 2016-17 Maro Engel, son coéquipier chez Mercedes en DTM Edoardo Mortara, le pilote Super GT James Rossiter et le pilote de développement Venturi Michael Benyahia à Valence.

Rossiter a pris le volant lundi et mardi, tandis que Mortara a roulé lundi, mardi après-midi et jeudi. Le jeune Benyahia, quant à lui, est apparu mardi matin. Engel, en revanche, a dû attendre jeudi pour piloter, s'étant marié en début de semaine, mais selon les informations de Motorsport.com, il a réalisé la majeure partie des essais privés du constructeur.

Partenaire technique de Venturi, ZF a produit une toute nouvelle boîte de vitesses à deux rapports pour cette saison, et l'équipe affirme qu'elle était fiable en essais privés. Cependant, les boîtes de vitesses apportées à Valence pour les trois journées d'essais officiels ont souffert des mêmes pannes récurrentes, et il n'a pas été possible de résoudre le problème sur place.

Mortara n'a pu parcourir que 315 km, Rossiter 237, Engel 154 et Benyahia 77 pour un total combiné de 783 – moins de la moitié de ce que la plupart des équipes ont effectué.

"Je ne sais pas sur quoi ils vont baser ça, vu la situation que nous avons eue d'un point de vue technique lors des deux derniers jours", déclare James Rossiter pour Motorsport.com au sujet du choix de pilotes de Venturi. "Cela n'a été idéal pour aucun de nous, ne pas avoir deux voitures chacun, ne pas faire beaucoup de tours. C'est difficile de nous comparer dans cette optique."

Tom Dillmann a fini la saison 2016-17 chez Venturi et a cru être bien placé pour rester au sein de l'équipe jusqu'au mois dernier. Mortara a testé à Valence en marge de suggestions selon lesquelles Venturi serait utilisé par l'écurie HWA, soutenue par Mercedes, pour obtenir des informations en vue de l'arrivée de la marque allemande en Formule E pour la saison 2019-20.

Lorsque nous lui demandons si le manque de fiabilité de la voiture rend la tâche de choisir les pilotes compliquée pour l'écurie, Mortara répond : "C'est au directeur d'équipe qu'il faut le demander, pas moi – c'est lui qui va devoir choisir !"

Décision "délicate" à venir

Venturi a jusqu'au 20 octobre pour confirmer ses pilotes pour la saison 2017-18 et son directeur technique Franck Baldet a reconnu qu'il s'agissait d'une décision "délicate" à prendre.

"Nous avons tous les types de pilote", commente Baldet pour Motorsport.com. "Benyahia est un tout nouveau jeune pilote. Mortara est un excellent pilote DTM. Rossiter est un pilote rapide, mais c'est un avantage qu'il soit connu pour sa capacité à développer les voitures et les systèmes. Maro a montré l'an dernier qu'il était l'un des rookies les plus rapides. En course, à cause de la fiabilité, il n'a pas pu nous montrer son plein potentiel."

"Ce n'est pas facile. Nous devons construire avec le pilote pour transformer les points faibles ; c'est toujours facile de mettre l'accent sur les points forts."

 
partages
commentaires
Cinq teams en 0"128 à Valence !

Article précédent

Cinq teams en 0"128 à Valence !

Article suivant

Nissan va remplacer Renault en Formule E

Nissan va remplacer Renault en Formule E
Charger les commentaires
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
Exit Audi et BMW : la Formule E se doit d'être plus pertinente Prime

Exit Audi et BMW : la Formule E se doit d'être plus pertinente

Les départs d'Audi et BMW de la Formule E représentent le premier gros revers de la discipline qui se targuait jusqu'à présent d'être la destination de choix pour les constructeurs automobiles concentrés sur l'électrique – même si la discipline a le plus grand mal à intégrer les constructeurs japonais à son concept ,malgré des appels du pied constants et insistants. Désormais, il faut aussi contenir la fuite des autres.

Formule E
6 déc. 2020