IndyCar
22 août
-
24 août
Événement terminé
30 août
-
01 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé

Ericsson dans le flou pour 2020, mais déterminé à rester en IndyCar

partages
commentaires
Ericsson dans le flou pour 2020, mais déterminé à rester en IndyCar
Par :
, Rédacteur en Chef USA
28 août 2019 à 07:54

Le Suédois, rookie chez Arrow Schmidt Peterson Motorsports, ne sait pas s'il pourra conserver son volant au sein de l'équipe lorsque celle-ci s'associera à McLaren, mais admet que les dernières courses de sa saison seront déterminantes pour démontrer qu'il mérite sa place en IndyCar.

Marcus Ericsson a réalisé des performances très prometteuses depuis le début de la saison, notamment en signant le meilleur tour à Toronto, ou se distinguant par un pilotage solide à Barber Motorsports Park et sur le Circuit of the Americas. Il s'est aussi très bien adapté aux ovales.

Lire aussi :

Le week-end dernier, il a signé le deuxième temps des essais matinaux sur le Gateway’s World Wide Technology Raceway, et son coéquipier, James Hinchcliffe, pourtant expérimenté chez Arrow SPM, a admis avoir adopté les réglages du Suédois pour les qualifications. Cela a permis au Canadien d'obtenir le septième temps, tandis qu'Ericsson, qui faisait partie des premiers à se qualifier, a été désavantagé par des températures de piste plus élevées et par la présence d'huile dans les virages 1 et 2, et n'a alors obtenu que la 14e place de départ.

Lorsqu'il lui a été demandé, en marge de ce week-end de course, s'il faisait partie des plans du team Arrow McLaren Racing SP pour 2020, l'ancien pilote de Formule 1 a répondu : "Franchement, je ne sais pas. Je pense que ces dernières courses sont très importantes pour moi. D'après ce que je sais, l'équipe n'a pas pris de décisions quant à son line-up."

"Il est très important désormais que je démontre vraiment ce que je peux faire en piste. Chaque fois que je prends la piste, c'est pour moi l'opportunité de montrer ce que je peux faire", a poursuivi le pilote suédois. "C'est tout ce que je sais. Mais mon but et mon désir sont d'être en IndyCar l'année prochaine, à 100%. J'adore ce championnat, j'adore ces courses. Je veux rester ici longtemps. C'est mon objectif."

"Ces trois dernières courses vont clairement être très, très importantes pour moi", ajoutait-il, avant de se classer 16e de cette épreuve. Il y a provoqué la sortie du drapeau jaune dans les premiers tours, après un tête-à-queue.

Beaucoup de spéculations entourent aussi Hinchcliffe. Bien qu'il ait encore un an de contrat avec Arrow SPM, la réunification avec Chevrolet en 2020 s'avère problématique pour un pilote qui fait partie des campagnes de publicités de Honda, à la fois aux USA et au Canada. Plusieurs équipes Honda pourraient toutefois avoir les capacités et l'envie d'aligner une voiture supplémentaire pour le pilote de 32 ans, probablement le plus populaire du championnat et détenteur de six victoires.

Article suivant
L'Aeroscreen en IndyCar, avant une nouvelle chance en F1 ?

Article précédent

L'Aeroscreen en IndyCar, avant une nouvelle chance en F1 ?

Article suivant

Ericsson en stand-by pour Alfa Romeo à Spa

Ericsson en stand-by pour Alfa Romeo à Spa
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar
Pilotes Marcus Ericsson
Auteur David Malsher