Présentation de la saison IndyCar 2015 (1/2)

partages
Présentation de la saison IndyCar 2015 (1/2)
Par : Olivier Guillaume
26 mars 2015 à 15:02

Will Power, Team Penske Chevrolet #1
Indianapolis Motor Speedway combinaison
Ryan Hunter-Reay, Andretti Autosport Chevrolet
Départ à Sonoma Raceway
Restart: Will Power, Team Penske Chevrolet et Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet
Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet
Will Power, Team Penske Chevrolet
Le soleil se lève sur Indianapolis
Départ à Sonoma Raceway
Sébastien Bourdais, KV Racing Technology Chevrolet

C’est après une longue interruption - pas loin de sept mois - que le championnat IndyCar effectue son grand retour ce week-end à St Petersburg, en Floride. Jusqu’au 30 août prochain à Sonoma, les pilotes IndyCar se disputeront le titre de Champion 2015 tout au long des seize manches que comporte le championnat cette saison.

Quels changements s’amorcent-ils ? Qui seront les prétendants à la victoire ? Quels seront les grands rendez-vous ? Motorsport.com vous propose un tour d’horizon des forces en présence, des règlements et des dates à inscrire dans vos agendas !

La bataille de l’aérodynamique

Si les châssis Dallara DW12 n’ont pas évolué et seront toujours équipés de pneumatiques Firestone, le grand changement de cette saison concerne l’introduction des kits aérodynamiques produits par les fournisseurs des blocs moteurs, Chevrolet et Honda. Deux kits seront disponibles en 2015 chez les deux manufacturiers : le premier est à utiliser sur les ovales courts et les circuits routiers, tandis que le second - qui sera présenté le mois prochain et testé début mai - conviendra aux ovales plus longs.

Précisons ici que les équipes ne sont pas obligées de monter tous les éléments du kit employé sur leurs voitures, ce qui pourrait parfois laisser place à des ajustements stratégiques. Pour l’heure, les essais d’avant-saison ont livré leur verdict et le kit Chevrolet semble avoir un léger avantage. Les pilotes se sont montrés très enthousiastes et pensent que de nombreux records de piste pourraient être battus cette saison grâce au gain d’appuis engendré par ces kits aérodynamiques.

Un suspense garanti

Onze vainqueurs en dix-huit courses : c’est le verdict livré par la saison 2014 de l’IndyCar Series. Le titre s’est joué lors de la dernière course et il y a fort à parier que le même scénario se produise cette année. Mieux encore : les surprises et les rebondissements sont légion en IndyCar et il est rare qu’une course propose un scénario monotone.

Pour attiser plus encore l’intérêt, deux courses verront leurs points doublés : les 500 miles d’Indianapolis et le Grand Prix de Sonoma, dernière manche du championnat 2015.

Tous les départs seront lancés contrairement aux deux dernières années, après que les pilotes ont signifié leur mécontentement au sujet des départs arrêtés. Ils estiment en effet pour la plupart que la procédure de départ arrêté sur les voitures doit être optimisée. Difficile de leur donner tort lorsque l’on repense à l’accident impliquant plusieurs voitures qui avait été provoqué par Sebastian Saavedra, poleman lors du Grand Prix d’Indiapolis l’an dernier et qui avait malheureusement calé lors du départ.

De grands rendez-vous

L’événement majeur de cette saison sera naturellement la 99e édition des 500 miles d’Indianapolis, qui aura lieu le dimanche 24 mai. Vingt ans après la victoire de Jacques Villeneuve, Motorsport.com mettra les petis plats dans les grands afin de vous faire vivre l’Indy 500 au coeur de l’événement. L’an dernier, le suspense avait atteit son paroxysme lors de la victoire de Ryan Hunter-Reay, qui avait devancé Helio Castroneves pour six centièmes de seconde au terme des 200 tours de course parcourus en un peu plus de deux heures et quarante minutes.

Comme signalé ci-avant, les points seront doublés à Indianapolis mais également à Sonoma, qui sera l’autre rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte tant les chances de voir le titre 2015 s’y jouer sont grandes.

Le seul nouvel événement aura lieu dès la deuxième course de l’année à l’occasion du Grand Prix d’Alabama, lequel se disputera sur le NOLA Motorsports Park le 12 avril prochain. Il s’agit d’un circuit relativement plat qui a fait l’objet de critiques dithyrambiques de la part des pilotes, qui ont pu le tester durant l’intersaison.

Parmi les seize courses de cette saison, six se disputeront sur ovale, cinq sur routier et quatre auront lieu sur des tracés urbains. Avec un tel calendrier, l’IndyCar prouve une nouvelle fois qu’il est l’un des championnats les plus polyvalents au monde.

Prochain article IndyCar
IndyCar - Caméra embarquée dans trois voitures 2015

Article précédent

IndyCar - Caméra embarquée dans trois voitures 2015

Article suivant

Exclu - Simon Pagenaud, impatient avant la reprise

Exclu - Simon Pagenaud, impatient avant la reprise

À propos de cet article

Séries IndyCar
Pilotes Jacques Villeneuve , Helio Castroneves , Ryan Hunter-Reay , Sebastian Saavedra
Auteur Olivier Guillaume
Type d'article Preview