Le Mans - Toyota veut pouvoir croire en ses chances

Après avoir effectué son retour au Mans l’année passée, sans objectif de victoire affiché, Toyota aborde sa deuxième participation consécutive aux 24 Heures avec des ambitions plus élevées

Après avoir effectué son retour au Mans l’année passée, sans objectif de victoire affiché, Toyota aborde sa deuxième participation consécutive aux 24 Heures avec des ambitions plus élevées. Si vaincre l’armada Audi représenterait un réel exploit, le constructeur nippon disputera l’épreuve mancelle avec la ferme intention de tout donner pour y parvenir. Avec deux prototypes TS030 HYBRID, Toyota aura le désavantage du nombre face aux trois Audi R18 e-tron Quattro. Mais l’objectif était d’être prêt pour Le Mans, et le programme a été établi et bouclé en conséquence, avec notamment une simulation de 30 heures pour travailler à la fois sur la fiabilité et la performance. "Nous attendons avec beaucoup d’impatience les 24 Heures du Mans. L’an dernier, Le Mans a été notre première course avec la TS030 HYBRID et nous nous attendions donc à faire face à certaines difficultés", reconnait Yoshiaki Kinoshita, patron du Toyota Racing. "Cette année, nous sommes mieux préparés et nous espérons être en mesure de le démontrer. Avoir mené au Mans l’année dernière et avoir gagné trois courses du WEC, nous a donné goût au succès." S’il s’agit de la quinzième participation de Toyota dans l’histoire de l’épreuve mancelle, l’actuel programme reste jeune. Mais l’équipe japonaise a su s’entourer d’hommes d’expérience, s’appuyant notamment sur un apport logistique et humain du groupe ORECA. Quoi qu’il en soit, l’ambition est bel et bien présente et la soif de succès également.
Toyota espère que la TS030 HYBRID pourra concurrencer les Audi.
"Avoir mené au Mans l’année dernière et avoir gagné trois courses du WEC, nous a donné goût au succès. Ce serait un rêve pour nous d’être sur la plus haute marche du podium d’une course aussi légendaire", ajoute Kinoshita. "Avec Audi, nous sommes face à un adversaire très coriace, de sorte qu’il est difficile d’être confiants, mais nous savons que nous avons fait tout ce que nous pouvions pour être prêts et nous allons nous donner à 100% pour réussir. Il s’agit d’une très longue semaine et beaucoup de choses peuvent arriver, alors nous devons être prêts à relever les défis qui se présenteront." L’expérience de l’année passée, c’est ce qui doit servir de tremplin à Toyota pour réaliser une performance remarquée dans dix jours. En menant la course avant d’abandonner suite à un problème de moteur, Nicolas Lapierre a déjà démontré que la performance pouvait être au rendez-vous. Reste à concrétiser en évitant les nombreux pièges et écueils que peut réserver un mythe comme Le Mans. "L’équipe est beaucoup mieux préparée que l’année dernière à la même époque et c’est encourageant. Nous avons été un peu déçus par les deux premières courses cette année, j’espère donc que nous serons en mesure de nous améliorer, notamment en termes de résultats. Mais il semble que nous soyons sur la bonne voie, l’équipe est mieux préparée et tout le monde a plus d’expérience que l’an dernier, les choses devraient mieux se passer", souligne Lapierre.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Pilotes Nicolas Lapierre
Équipes Toyota Racing
Type d'article Actualités