Marcel Fässler annonce sa retraite

Triple vainqueur des 24 Heures du Mans avec Audi, Marcel Fässler raccroche le casque à 44 ans.

Marcel Fässler annonce sa retraite

Il a remporté les 24 Heures du Mans à trois reprises, à chaque fois avec les mêmes coéquipiers chez Audi. À 44 ans, Marcel Fässler a décidé de mettre un terme à sa carrière de pilote automobile, après deux décennies passées au plus haut niveau. Le Suisse a choisi de se consacrer à aider l'équipe Swiss Sportec à se faire une place en Endurance.

"Je suis ravi que la transition entre ma carrière de pilote et une nouvelle vie professionnelle se soit si bien déroulée", explique-t-il. "C'est la confirmation que le travail que j'ai fourni jusqu'à présent et mon expérience de pilote de course continueront à être sollicités. Quand j'étais petit, j'avais ce rêve immense de devenir un pilote de course victorieux. Le fait d'y être parvenu par moi-même, par le travail acharné et honnête, avec la volonté de préserver et de croire en ma passion, et d'avoir atteint les sommets mondiaux avec mes performances, me rend fier. J'ai tout donné, et j'ai accompli bien plus que ce dont je rêvais. Je remercie énormément tous ceux qui ont toujours cru en moi et qui m'ont soutenu d'une manière ou d'une autre, avec beaucoup d'investissement."

Lire aussi :

Marcel Fässler a débuté par un cursus monoplace à la fin des années 90, avant d'être recruté par Mercedes pour intégrer son programme d'usine en DTM. Pour sa première saison en 2000, il avait terminé quatrième du championnat, égalant ce résultat les deux années suivantes avant de finir troisième en 2003, avec trois victoires à la clé. Il a ensuite passé deux années avec Opel, avant de se lancer en Endurance en 2006 pour faire ses débuts aux 24 Heures du Mans en LMP1 avec l'équipe Swiss Spirit. En 2007, il a remporté les 24 Heures de Spa-Francorchamps au volant d'une Corvette C6.R engagée par Carsport Holland.

C'est en 2008, dans le championnat American Le Mans Series, qu'a débuté sa longue et belle histoire commune avec Audi, tout en restant dans un premier temps impliqué dans le programme d'usine de Corvette. Marcel Fässler a rejoint la marque aux anneaux comme pilote officiel en 2010 pour former un trio devenu mythique avec André Lotterer et Benoit Tréluyer.

Les trois hommes ont collaboré sept années de suite, période durant laquelle ils ont remporté les 24 Heures du Mans à trois reprises (2011, 2012, 2014) avec les versions successivement évoluées de l'Audi R18. Au cours de cette période ils ont également décroché le titre mondial 2012 en WEC, et Marcel Fässler a remporté les 12 Heures de Sebring en 2013 avec à ses côtés Benoît Tréluyer et Oliver Jarvis.

Après le retrait d'Audi du LMP1, Marcel Fässler a renoué avec Corvette aux États-Unis, décrochant la victoire aux 24 Heures de Daytona et aux 12 Heures de Sebring dans la catégorie GTLM avec Tommy Milner et Oliver Gavin. Il a également participé de nouveau aux 24 Heures du Mans avec le constructeur américain, portant à 15 le nombre de ses participations sur la classique mancelle. La dernière course qu'il a disputée remonte au mois de novembre dernier, à Sebring.

#4 Corvette Racing Corvette C7.R, GTLM: Marcel Fässler

partages
commentaires
Alpine dévoile sa LMP1 pour le WEC 2021

Article précédent

Alpine dévoile sa LMP1 pour le WEC 2021

Article suivant

La Glickenhaus "requiert le même style de pilotage qu'en LMP1"

La Glickenhaus "requiert le même style de pilotage qu'en LMP1"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM , Endurance , 24 Heures du Mans , WEC , IMSA
Pilotes Marcel Fässler
Auteur Basile Davoine
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021