Tensions entre Di Giannantonio et Gresini autour de leur contrat

partages
commentaires
Tensions entre Di Giannantonio et Gresini autour de leur contrat
Matteo Nugnes
Par : Matteo Nugnes
11 sept. 2018 à 12:15

Les esprits s'échauffent au sein du team Gresini. Di Giannantonio a en effet accusé son équipe d'avoir à son égard un comportement flou quant à son avenir, et il apparaît que les deux parties sont déjà en procès sur le sujet. Le directeur du team dément toutefois les accusations de son pilote.

Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3
Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3
Fausto Gresini, Team Manager Gresini Racing
Le troisième, Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3
Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3
Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3
Fabio Di Giannantonio, Del Conca Gresini Racing Moto3, Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3

On pourrait penser que l'ambiance au sein d'une équipe est idyllique, lorsque celle-ci a deux pilotes en première et troisième position au championnat. Il n'est pourtant pas dit que les choses soient aussi simples…

Ce qui se passe chez Gresini Racing en est un exemple criant, à voir la polémique lancée par Fabio Di Giannantonio dans les instants qui ont suivi la course de Misano, dimanche, alors qu'il venait de monter sur la troisième marche du podium.

La course de Misano :

L'Italien a en effet adressé des accusations assez lourdes à l'encontre de son directeur d'équipe, Fausto Gresini : "Il ne m'a pas beaucoup aidé. Depuis le début de l'année, il y avait beaucoup de belles choses au programme, mais tout a été pulvérisé avec un bout de papier. Il m'a un peu fait du chantage, au sens où si je n'avais pas signé un contrat un peu en blanc, je ne serais pas passé à la catégorie supérieure."

Il a poursuivi : "Je suis professionnel, son équipe est professionnelle, et j'attendais donc à une proposition de ce type, qui n'est cependant pas arrivée. Par la suite, il m'a dit que je serais resté en Moto3, mais moi je ne veux plus y rester."

Gresini réplique

Il semble que l'un des problèmes soit lié à la durée du contrat : Gresini avait formulé une offre de deux ans, qui aurait remplacé l'accord précédent, lequel prévoyait une troisième année en Moto3 avec une option de passage en Moto2. Après avoir accepté verbalement les termes de l'accord, le pilote romain n'aurait finalement jamais apposé sa signature.

Lire aussi :

Les avocats ont fini par s'en mêler, lorsque Di Giannantonio a décidé de mener l'affaire au tribunal. Désormais, les propos qu'il a tenus dimanche ont ravivé les tensions et poussé Fausto Gresini à réagir.

"Je lui ai fait une offre qui, du point de vue économique notamment, est bonne pour un débutant", a expliqué le directeur d'équipe auprès de GPone.com. "Je suis contrarié par cette affaire. Ça m'ennuie de m'entendre dire par un jeune que je ne suis pas capable de faire mon métier. Je respecte son point de vue, mais il doit être clair et dire la vérité."

Autant dire que c'est une fin de saison compliquée qui s'annonce dans le box Gresini, et ce alors que les esprits devraient plutôt être tournés vers le titre si l'on considère que Fabio Di Giannantonio a moins de 30 points de retard sur le leader du championnat, son coéquipier Jorge Martín.

Prochain article Moto3
Canal+ devient diffuseur du MotoGP ; le GP de France gratuit sur C8

Article précédent

Canal+ devient diffuseur du MotoGP ; le GP de France gratuit sur C8

Article suivant

Moto2 et Moto3 : le point sur les transferts pour 2019

Moto2 et Moto3 : le point sur les transferts pour 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Pilotes Fabio Di Giannantonio
Équipes Gresini Racing
Auteur Matteo Nugnes
Type d'article Actualités