Avintia veut convaincre Ducati de lui fournir des évolutions

Ruben Xaus, directeur sportif d'Avintia, espère qu'Enea Bastianini et Luca Marini décrocheront des résultats suffisamment bons pour pousser Ducati à faire évoluer leurs machines en cours de saison.

Avintia veut convaincre Ducati de lui fournir des évolutions

Trois pilotes ne disposent pas de la version la plus récente de leur machine en MotoGP cette année. Dans le team Petronas, Franco Morbidelli roule avec une Yamaha hybride, le modèle 2019 doté de nouveautés, même si l'Italien a renoncé aux évolutions les plus récentes au GP de Doha. Ses deux compatriotes Enea Bastianini et Luca Marini ont également une moto version 2019 chez Avintia.

Ruben Xaus espère cependant que les deux rookies de l'équipe andorrane réaliseront d'assez bonnes performances pour convaincre Ducati d'équiper les machines d'évolutions en cours de saison. "Ce serait mieux d'avoir des nouveautés, sinon j'irai chez Ducati ! [rires]", a expliqué le directeur sportif du team Avintia au site officiel du MotoGP. "Tout ce que nous voulons, c'est de le mériter. Si les pilotes font du bon travail, alors je serai le premier à aller toquer deux fois par jour à la porte de Gigi [Dall'Igna, directeur général de Ducati Corse]."

"Il sait ce qu'on veut, il sait ce dont on a besoin, mais ce qu'il veut aussi c'est qu'on fasse au mieux avec le package qu'on a en ce moment. Il est clair que la seule chose qui est dommage c'est qu'on passe beaucoup de temps sur les motos. Le matériel n'est pas le plus récent, donc nous passons beaucoup de temps à s'occuper des motos comme de bébés. [...] Mais le reste est bon, les motos sont puissantes, elles sont rapides et les pilotes prennent du plaisir, ils comprennent la situation, comme Enea l'a fait à la [première] course. Pour nous, si on améliore un petit quelque chose, Enea pourra être à ce niveau assez souvent."

Lire aussi :

Enea Bastianini a en effet marqué des points dans chacune de ses premières courses, avec la dixième puis la onzième place, tandis que Luca Marini a vu l'arrivée hors du top 15 à chaque fois. Xaus estime que malgré leurs machines d'ancienne génération et des ressources limitées, son duo de pilotes peut réaliser quelques coups d'éclats cette année, sur les pistes les plus favorables à la Ducati.

"Nous travaillons très dur, très bien. Malheureusement, notre matériel n'est pas au meilleur niveau et notre budget est toujours serré, mais l'équipe fournit de gros efforts et je pense qu'on peut faire de très bonnes courses. Pas partout. On doit vraiment se concentrer sur les pistes qui nous conviennent."

"Nous ne nous plaignons pas des performances en course, car les motos sont très bonnes", a ajouté l'ancien pilote. "C'est juste qu'il est toujours bon d'avoir du matériel frais, c'est tout." 

Avec Léna Buffa

partages
commentaires

Voir aussi :

Biaggi certain que Dovizioso est "le meilleur choix" pour Aprilia

Article précédent

Biaggi certain que Dovizioso est "le meilleur choix" pour Aprilia

Article suivant

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021