Ducati aura choisi son 2e pilote d'ici Barcelone

Dovizioso ou Iannone ? Les pronostics vont bon train à l'heure où Ducati s'interroge sur le pilote qui accompagnera Jorge Lorenzo à partir de l'année prochaine.

Ducati aura choisi son 2e pilote d'ici Barcelone
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Ducati
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Ducati
Andrea Iannone, Ducati Team, Ducati
Le poleman Jorge Lorenzo, Movistar Yamaha MotoGP, Yamaha
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Ducati
Le troisième Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Iannone, Ducati Team
Casey Stoner, Ducati Team

À l'instar de Paolo Ciabatti, Gigi Dall'Igna concède qu'il sera difficile pour Ducati de devoir se séparer de l'un de ses pilotes actuels. Néanmoins, le choix entre Andrea Dovizioso et Andrea Iannone ne devrait pas trop tarder.

"Je crois [que cela se fera] bientôt, parce qu'eux aussi doivent trouver un autre guidon. Je crois que nous pouvons raisonnablement nous attendre à savoir quelque chose d'ici Barcelone (début juin, ndlr)", prévient le directeur général de Ducati Corse auprès de Sky Sport Italia.

"Je crois que ce sera un processus assez transparent", ajoute Claudio Domenicali, administrateur délégué de Ducati. "Gigi et les membres du Département Course font généralement des évaluations mûrement réfléchies."

Une Ducati satellite ?

Pas simple, toutefois, de départager les deux Andrea, tous deux liés à Ducati depuis 2013. Aujourd'hui dotés de la même machine, ils font jeu égal le dimanche et c'est essentiellement aux faits de course qu'ils doivent les points perdus en ce début de saison - avec toutefois une lourde faute à l'actif de Iannone.

"Tous deux ont très bien travaillé durant ces quelques années et, en tant que pilotes, ils nous ont aidés à essayer de développer la moto", souligne Gigi Dall'Igna. "Le mérite leur revient également pour les progrès que nous avons accomplis. Il est inévitable que, si l'un deux doit quitter Ducati, cela fera de la peine à tout le monde."

"Je crois que les deux Andrea ont aujourd'hui des atouts intéressants, pour l'une ou l'autre raison", estime Claudio Domenicali. "Tous les deux prouvent qu'ils sont compétitifs, ce sera donc un choix compliqué qui laissera un peu d'amertume parce qu'ils ont tous deux contribué à la croissance de ce projet. C'est dommage de ne pas avoir trois motos."

Justement, peut-il être envisagé de placer Dovizioso ou Iannone sur une Desmosedici satellite l'an prochain ? "Je ne l'exclus absolument pas. Cela me semble être une possibilité raisonnable et intéressante ", répond Domenicali. "Il est clair que nous serions très satisfaits s'ils devaient rester dans la famille. Cela fait certainement partie des possibilités que Gigi et les personnes qui gèrent les équipes satellites sont en train d'évaluer."

Et Stoner dans tout ça ?

De retour chez Ducati cette année en tant que pilote essayeur, Casey Stoner suscite moult fantasmes et supputations. Est-il possible d'envisager qu'il fasse équipe avec Jorge Lorenzo l'an prochain ? "Le 'ducatista' est fou, rêver est donc ce qu'il fait de mieux", sourit Domenicali. "Je pense pouvoir exclure avec assez de certitude le fait qu'il puisse recommencer à disputer des courses MotoGP."

"Casey a entamé avec nous un rapport de pilote essayeur. Il se trouve dans un moment extraordinairement positif de sa vie, après une longue période durant laquelle il a couru et obtenu des résultats exceptionnels, affichant un talent pur, mais où il a aussi connu des difficultés dans la gestion du rythme de vie imposé par les compétitions. Il se trouve aujourd'hui dans la maturité de sa vie et il est vraiment heureux", conclut Claudio Domenicali.

Avec Matteo Nugnes

partages
commentaires
Avec Lorenzo, Ducati ne veut plus d'excuses
Article précédent

Avec Lorenzo, Ducati ne veut plus d'excuses

Article suivant

La nouvelle histoire italienne est désormais prête !

La nouvelle histoire italienne est désormais prête !
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021