Ducati et Marc VDS en test avant d'aller au Mans

partages
commentaires
Ducati et Marc VDS en test avant d'aller au Mans
Par : Léna Buffa
16 mai 2017 à 07:35

Après Marc VDS qui roulait la semaine dernière à Valence pour le compte de Michelin, Ducati était au Mugello lundi pour un test privé visant à préparer les prochaines échéances du MotoGP.

Sur la piste qui accueillera le Grand Prix d'Italie dans un peu plus de deux semaines, le constructeur de Borgo Panigale a profité d'un temps de piste précieux. Jorge Lorenzo a bouclé 63 tours et Andrea Dovizioso 70, après avoir dû patienter une bonne partie de la matinée au stand compte tenu de la pluie tombée dans la région entre dimanche et lundi et d'une piste qui n'offrait par conséquent pas de conditions optimales.

Ducati a mis à profit cette journée de roulage pour tester le pneu avant à carcasse rigide que Michelin a déjà proposé ces dernières semaines lors du test privé du Mans puis des essais post-course de Jerez. En revanche, les pilotes ne disposaient pas de nouveautés sur leur GP17. L'équipe italienne n'a notamment pas testé de nouveau carénage ni de solution aérodynamique visant à compenser l'interdiction des ailerons entrée en vigueur cette année.

Test sur le mouillé pour Marc VDS

La semaine dernière, c'est l'équipe Marc VDS qui était en piste, à Valence, cette fois pour un test organisé par Michelin. L'objet de cette séance était de rouler sur une piste artificiellement mouillée afin de tester des gommes rainurées proposées par le manufacturier clermontois.

 

"Les conditions de piste sont très bonnes", expliquait Jack Miller au site officiel du MotoGP. "Cette journée s'est avérée très bonne. J'ai testé de très nombreuses gommes, on a été très occupé par les changements de pneus. Globalement j'ai eu de bonnes sensations avec la plupart des pneus, certains se sont révélés meilleurs que d'autres. Je pense qu'on a trouvé une direction à suivre pour la suite de la saison en termes de pneus pluie."

"On travaille avec mon team et Michelin sur le feedback de chaque pneu, sur ce qui est positif et négatif de chaque pneu. Ils ont tous quelque chose de différent", poursuivait-il. "Les options qu'ils ont apportées ici fonctionnent toutes très bien sur cette piste. Bien sûr, il faudra qu'on évalue les mélanges sur des pistes plus froides comme Assen par exemple, où c'est généralement mouillé. En tout cas, c'était très bien de pouvoir engranger ces tours et de se préparer pour Le Mans, où ce pourrait très bien être mouillé."

Le Mans est effectivement la prochaine étape de toutes les équipes, qui y reprendront la piste dès vendredi pour entamer le Grand Prix de France, cinquième manche de la saison.

 

Avec Germán Garcia Casanova et Matteo Nugnes

Article suivant
Johann Zarco, nouvelle icône française en puissance

Article précédent

Johann Zarco, nouvelle icône française en puissance

Article suivant

Le Mans vu par les pilotes français

Le Mans vu par les pilotes français
Charger les commentaires