Lorenzo aimerait obtenir "plus qu'un podium" au Mugello

partages
commentaires
Lorenzo aimerait obtenir
Par : Léna Buffa
4 juin 2017 à 09:05

Le Majorquin se sent "meilleur que jamais" depuis qu'il a rejoint Ducati et il entend exploiter ses progrès en course, cet après-midi.

Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, Michele Pirro, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team

Jorge Lorenzo a marqué ses débuts avec Ducati d'un premier succès en montant sur le podium du GP d'Espagne, il y a un mois. Mais le triple Champion du monde MotoGP n'a pas pour habitude de se reposer sur ses acquis, à plus forte raison quand le succès est incomplet, aussi poursuit-il sa saison la tête dans le guidon, avec l'ambition de faire encore mieux, et vite.

Au-delà même de la position, le Majorquin veut diminuer le retard qu'il accusait sur le vainqueur de la course de Jerez, à savoir 14"767. Il y a un an, sur ce même Grand Prix, cela lui aurait valu la sixième place, et plus récemment, sur les cinq autres manches de ce début d'année, il se serait classé entre la cinquième et la huitième position s'il avait passé la ligne d'arrivée avec un écart de la sorte, aussi sait-il pertinemment qu'il lui faut gommer les dixièmes et les secondes pour espérer, in fine, améliorer sa courbe de résultats.

Le Grand Prix d'Italie pourrait lui donner une opportunité de marquer de gros points. Sur une piste qu'il a eu l'occasion d'arpenter en essais privés, et sur laquelle la Ducati peut faire peser dans l'équation son efficacité à l'accélération et son étourdissante vitesse de pointe, Lorenzo dispute un week-end bien plus convaincant que ne l'ont été ceux de son début de championnat – à l'exception de Jerez. De quoi expliquer qu'il ambitionne de faire mieux qu'en Andalousie cet après-midi.

"J'aimerais plus qu'un podium", annonce-t-il. "J'aimerais prendre un bon départ et pouvoir afficher un rythme similaire à celui des leaders et réduire le retard de 14 secondes que j'avais à Jerez. Ce serait bien. Si cela me permet de monter sur le podium, je serai content. Si je n'arrive pas à monter sur le podium, mais que je parviens à être très proche du vainqueur, ce sera aussi positif."

Départ de la troisième ligne

Jorge Lorenzo prendra le départ depuis la septième place, après avoir été distancé de 0"577 par le poleman. Se sentant plus performant dans son premier tour lancé, il a opté samedi pour une stratégie à trois runs en qualifications, mais a regretté son manque d'explosivité dans le time attack.

"Je n'étais pas vraiment explosif sur un tour, mais je crois que j'ai l'un des meilleurs rythmes, surtout pour la première partie de la course", souligne-t-il, content des progrès réalisés sur sa machine. "Je suis plutôt satisfait par les réglages que l'on a utilisés aujourd'hui [samedi]. Cela ne va pas seulement nous aider ici, mais aussi à l'avenir. Bien entendu, on n'a pas complètement réglé le problème principal dont nous souffrons, mais nous l'avons un peu réduit."

"Je me sens plus à l'aise que jamais, mais pas encore assez pour exploiter tout le potentiel. Il continue de me manquer quelque chose. Par exemple, la Yamaha a progressé d'une seconde quand je ne peux progresser que d'une demi-seconde ou six dixièmes. C'est la différence. Ils ont fini par pouvoir tourner en 1'46"5 et j'ai pu faire 1'46"9 [à] 1'47"1, alors qu'en termes de rythme, la différence n'est pas aussi grande."

Samedi, le Majorquin constatait qu'il n'avait pas été en mesure de gagner autant de temps que Dovizioso ou Pirro lorsqu'il a monté des pneus neufs. Pour autant, le pilote espagnol reste convaincu que la course est une tout autre histoire : "La course est complètement différente, le rythme peut potentiellement être beaucoup plus lent, mais dans ce domaine, on est meilleur que jamais et on va essayer de le démontrer avec un bon résultat."

Avec Mitchell Adam

Article suivant
Warm-up - Viñales garde l'avantage avant la course

Article précédent

Warm-up - Viñales garde l'avantage avant la course

Article suivant

Valentino Rossi, roi du plus gros freinage à San Donato !

Valentino Rossi, roi du plus gros freinage à San Donato !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Catégorie Qualifications
Lieu Mugello
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions