Pour Lorenzo, Rossi est revenu chez Yamaha la tête basse en 2013

Jorge Lorenzo estime qu'en 2013 Valentino Rossi est revenu chez Yamaha la tête basse, après avoir passé deux mauvaises saisons chez Ducati, et qu'il n'était alors plus en position de force dans l'équipe.

Interviewé lundi par la radio Cadena Ser, depuis son musée en Andorre, l'Espagnol a fait savoir que l'annonce du prolongement de contrat de Rossi avec Yamaha, en marge de la première manche de la saison 2016, au Qatar, n'avait eu aucune influence sur sa propre décision de signer avec Ducati.

Lorenzo a même indiqué que l'accord avait été moins intéressant que ce qu'attendait le pilote italien et que celui-ci aurait pu obtenir un bien meilleur contrat s'il avait attendu un peu plus.

"Quand Rossi est retourné chez Yamaha en 2013, il l'a fait après deux mauvaises années chez Ducati, il n'avait donc pas beaucoup de pouvoir chez Yamaha", a déclaré Jorge Lorenzo. "Yamaha avait un Champion du monde, et c'était moi. Ils avaient augmenté mon salaire et ils ne pouvaient pas payer deux super contrats."

"Rossi est arrivé penaud, et ensuite ils l'ont plus ou moins augmenté les années suivantes, mais il était cependant loin de mes conditions", a ajouté le pilote au numéro 99.

"Si Valentino avait attendu un peu plus avant de signer, étant donné que je n'ai pas renouvelé, il aurait pu obtenir plus du contrat qu'il a signé. Il a obtenu moins que ce qu'il pensait. Moi, j'avais une très bonne offre de Yamaha, meilleure que celle de l'année précédente et faisant toujours de moi le pilote ayant le plus de valeur sur la grille", poursuit le Majorquin.

Ducati ou comment se remotiver

Le triple Champion du monde MotoGP a assuré que sa décision de signer avec le constructeur de Borgo Panigale avait été motivée par l'ambitieux projet monté par la marque, et ce alors qu'il a jusqu'à présent disputé l'intégralité de sa carrière en catégorie reine au sein de la même équipe.

"Après huit ou neuf ans avec la même équipe, avec les mêmes personnes et la même moto, tout devient un peu monotone. On perd un peu la motivation, tout devient plus routinier", a-t-il expliqué. "J'avais besoin de nouveauté, d'une motivation, de quelque chose qui me pousse à me lever le matin et à en donner un peu plus."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Valentino Rossi , Jorge Lorenzo
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Actualités