Loris Baz vise sa 1ère victoire Open à domicile, au Mans!
Loris Baz, Forward Racing Yamaha
Loris Baz, Athina Forward Racing Yamaha
Stefan Bradl et Loris Baz avec la moto Forward Racing
Loris Baz, Forward Yamaha, Grand Prix du Qatar
Loris Baz, Forward Racing Yamaha
Loris Baz, Forward Racing Yamaha
Loris Baz, Forward Racing Yamaha
Loris Baz, Forward Racing Yamaha

L.B., Le Mans - Loris Baz se présente cette semaine au départ de son premier Grand Prix de France, cinquième épreuve qu'il dispute en MotoGP après avoir fait les belles heures des dérivées de séries durant sept ans. Avec deux points à son actif, le pilote Forward Racing est aujourd'hui le meilleur représentant des couleurs françaises en catégorie reine, mais aussi le mieux classé de son équipe.

Toutes les photos de Loris Baz

"Petit à petit on y arrive. Je m'étais fixé comme objectif de lutter avec les premiers Open à mi-saison et j'y suis arrivé dès la troisième course," rappelle Loris Baz à Motorsport.com. "Le début de saison est plutôt satisfaisant. Il faut continuer sur cette lignée, en espérant régulièrement accrocher les points, puis la première place Open dès que possible."

Ces premiers pas en Grands Prix sont d'autant plus satisfaisants pour Baz, qu'il impose à son équipe un paramètre de taille... lui qui dépasse le mètre quatre-vingt-dix! "Il a fallu beaucoup travailler sur la moto pour l'adapter à ma taille," explique-t-il. "Jusqu'à la troisième séance, on travaillait sur ma position de pilotage alors que tout le monde était déjà à l'oeuvre sur les réglages. Ensuite, les settings eux-mêmes sont un peu plus longs à trouver. Il faut aller dans des valeurs inhabituelles pour les teams."

S'il se dit "plutôt satisfait" par ses courses, le rookie Loris Baz estime devoir progresser en qualifications, pour moins se compliquer la vie. "J'ai tendance à m'en sortir en faisant de très bons premiers tours. Si j'arrive à disputer de meilleures qualifs, je pourrai donc me retrouver beaucoup plus en avant dès le premier tour. C'est ce qu'on va essayer de faire ce week-end," prévient-il.

Ce premier Grand Prix de France va être riche en émotions. J'ai hâte d'être sur la grille de départ!

Loris Baz

Un week-end en terres sarthoises durant lequel il aura à coeur d'oublier l'épreuve précédente, disputée à Jerez, et qui lui a imposé des soucis récurrents. "De petits problèmes, mais on n'a jamais réussi à les régler... et ce sont devenu de gros problèmes!" nous explique-t-il. Pour en venir à bout, il aura fallu attendre les essais du lundi, "un peu tard, mais au moins on a trouvé de bonnes choses pour Le Mans, autant sur l'électronique que sur le châssis," précise Loris, qui pourrait poursuivre ce travail ce week-end en testant un nouvel amortisseur arrière sur sa Yamaha Forward.

Cette nouveauté pourrait s'avérer précieuse sur un circuit Bugatti faisant la part belle à la traction. Les freinages sont eux aussi déterminants sur ce tracé, et c'est justement un domaine dans lequel le Français est à l'aise. Il tentera de profiter de cet atout, mais aussi de son expérience passée au Mans.

"Je connais le circuit parce que j'ai fait les 24 Heures du Mans en 2011. Par contre, je ne le connais pas aussi bien que Jerez, et c'est plutôt positif," suggère-t-il. "A Jerez, quand ça n'allait pas, j'avais tendance à trop vouloir reprendre mon style de Superbike parce que je connaissais trop bien cette piste. Au moins ici je sais où ça tourne, mais je n'ai pas de repères précis. Je vais découvrir les choses avec cette moto et essayer de rouler comme elle a besoin."

C'est souvent l'erreur des pilotes nationaux, vouloir trop bien faire à la maison.

Loris Baz

"Ce premier Grand Prix de France va être riche en émotions. C'est toujours spécial pour les pilotes nationaux. J'ai hâte d'être sur la grille de départ!" s'impatiente Loris Baz, pourtant bien attentif à ne pas s'emballer. "C'est souvent l'erreur des pilotes nationaux, vouloir trop bien faire à la maison. Ils veulent se donner à 150% et au final ça ne marche pas."

"Je me donne à fond tous les week-ends et durant chaque tour de la course. C'est ce que je vais faire ici aussi, en espérant que tout le travail qu'on a abattu depuis le début de la saison nous permette d'accrocher les points et pourquoi pas la première victoire Open. Ce serait bien de l'avoir à la maison," conclut Loris Baz.

 

partages
Pedrosa - "Il faudra plusieurs courses avant de savoir où j'en suis"

Article précédent

Pedrosa - "Il faudra plusieurs courses avant de savoir où j'en suis"

Article suivant

EL1 – Andrea Dovizioso voit déjà rouge

EL1 – Andrea Dovizioso voit déjà rouge
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021