Losail, J1 : Viñales prend les commandes devant Rins et Dovizioso

partages
commentaires
Losail, J1 : Viñales prend les commandes devant Rins et Dovizioso
Par :
23 févr. 2019 à 19:12

Le pilote Yamaha a eu le dernier mot au terme d'une première journée tronquée par l'état de la piste, très sale. Comme escompté, l'équipe officielle Ducati a été au rendez-vous avec ses deux machines dans le top 4.

Difficile de tirer des conclusions au soir de la première journée d'essais sur le circuit de Losail. Dans des conditions bien plus fraîches qu'au début du mois en Malaisie, et sur une piste très poussiéreuse, les chronos restent pour le moment très en-deçà des références de 2018, même si ceux-ci devraient progresser lors des deux prochains jours.

Dans la droite lignée des essais de Sepang, c'est Danilo Petrucci qui s'est emparé de la tête de la hiérarchie à la mi-journée, sur un circuit au profil fluide qui a toujours bien réussi aux Ducati.

L'Italien, qui fait ses débuts cette année au sein de l'équipe officielle de Borgo Panigale, n'a cependant pas pu se maintenir à la première place, dépassé par Álex Rins juste après la mi-séance.

Lire aussi :

Le pilote Suzuki, déjà très en vue à Sepang, notamment en ce qui concerne le rythme de course, s'est une nouvelle fois montré très à son avantage dans le désert qatari.

L'Espagnol a ainsi profité de cette première journée pour mettre à l'essai un nouvel échappement sur sa GSX-RR, qui semble apporter toute satisfaction, en tout cas si on s'en tient à son classement ce soir, l'intéressé étant crédité du deuxième chrono.

Il n'a été devancé que par Maverick Viñales, qui a eu le dernier mot au terme d'un dernier tiers de séance qui a vu Andrea Dovizioso y aller également de son passage en tête de la hiérarchie.

 

Des chronos deux secondes plus lent qu'en 2018... pour l'instant

C'est au cours de ces deux dernières heures que les chronos ont progressé peu à peu, après que les pilotes aient "nettoyé" le tarmac de sa pellicule de poussière et de sable, caractéristique du tracé de Losail en début de saison. En effet, seuls huit pilotes sont passés sous la barre des 1'56, rendant deux bonnes secondes par rapport au Grand Prix de l'an passé.

Il faudra donc patienter encore un peu pour voir les pilotes s'adonner à la chasse au chrono, même si une première hiérarchie semble d'ores et déjà s'établir à l'issue de cette première journée.

Lire aussi :

À Viñales et Rins les deux premières places, donc, mais les Ducati sont tout sauf mal loties, Dovizioso et Petrucci s'emparant respectivement des troisième et quatrième positions.

Andrea Dovizioso, Ducati Team

Quartararo septième et premier rookie

Valentino Rossi assure quant à lui la présence des deux Yamaha officielles dans le top 5, devant Tito Rabat et un surprenant Fabio Quartararo, qui s'est montré très à l'aise et fait donc office de meilleur rookie à l'issue de cette première journée.  

Takaaki Nakagami n'a pas non plus été en reste, le Japonais étant crédité du huitième temps devant Pol Espargaró, premier pilote KTM dans le classement devant Marc Márquez, dixième.

Le tenant du titre a été victime d'une chute à basse vitesse dans le dernier virage en milieu de séance, heureusement sans conséquence même s'il s'agissait de son premier accident depuis son opération de l'épaule survenue en décembre dernier.

 

Aux portes du top 10, on retrouve Joan Mir sur la seconde Suzuki, le jeune Espagnol qui devance les deux Aprilia d'Aleix Espargaró et Andrea Iannone. Ces derniers ont chuté eux aussi en milieu de séance, quasiment au même instant, le premier dans le virage 4 et le second dans le virage 15.

Derrière eux, le top 15 est complété par Franco Morbidelli et Pecco Bagnaia, alors qu'il faut descendre à la 16e place pour trouver Johann Zarco. Les Tech3 sont quant à elles restées très discrètes, Miguel Oliveira terminant à la 17e place et Hafizh Syahrin bon dernier.

Cal Crutchlow, premier en piste ce matin, finit quand à lui la journée en 18e position, devant Jack Miller dont la GP19 a été affublé d'un nouveau carénage à l'arrière.

À noter que pour son retour au guidon de la Honda, Jorge Lorenzo n'a bouclé cette première journée qu'à la 21e place, intercalé entre Karel Abraham et Bradley Smith. Le numéro 99 s'est sans doute ménagé pour cette reprise, comme l'avait fait son coéquipier Márquez en Malaisie.

Qatar Test Losail, J1

Pos. Pilote Moto Temps/écarts Tours
1 Spain Maverick Viñales Yamaha 1:55.051 50
2 Spain Álex Rins Suzuki 0.108 48
3 Italy Andrea Dovizioso Ducati 0.499 29
4 Italy Danilo Petrucci Ducati 0.543 37
5 Italy Valentino Rossi Yamaha 0.553 47
6 Spain Tito Rabat Ducati 0.643 44
7 France Fabio Quartararo Yamaha 0.721 49
8 Japan Takaaki Nakagami Honda 0.892 45
9 Spain Pol Espargaró KTM 0.989 47
10 Spain Marc Márquez Honda 1.116 34
11 Spain Joan Mir Suzuki 1.213 52
12 Spain Aleix Espargaró Aprilia 1.307 34
13 Italy Andrea Iannone Aprilia 1.396 30
14 Italy Franco Morbidelli Yamaha 1.460 47
15 Italy Francesco Bagnaia Ducati 1.687 45
16 France Johann Zarco KTM 1.719 53
17 Portugal Miguel Oliveira KTM 1.840 42
18 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 1.870 43
19 Australia Jack Miller Ducati 1.881 46
20 Czech Republic Karel Abraham Ducati 2.002 39
21 Spain Jorge Lorenzo Honda 2.039 38
22 United Kingdom Bradley Smith Aprilia 2.086 48
23 Malaysia Hafizh Syahrin KTM 2.408 44

Article suivant
Une alternative à la sanction de perte de position à l'essai en MotoGP

Article précédent

Une alternative à la sanction de perte de position à l'essai en MotoGP

Article suivant

Malgré le meilleur temps, on se concentre sur la course chez Yamaha

Malgré le meilleur temps, on se concentre sur la course chez Yamaha
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais du Qatar
Catégorie Samedi
Auteur Willy Zinck
Be first to get
breaking news